Culture

Valentin Mitendo clôture la formation de l’atelier de la compagnie théâtre Les intrigants

Dans le cadre de la célébration de la Journée internationale du théâtre, la compagnie théâtre Les Intrigants a procédé à la clôture de la formation de l’atelier organisé en marge de la 31ème édition du Festival des Journées congolaises de théâtre pour et par l’enfance et la jeunesse lundi 27 mars 2017 dans la commune de N’Djili quartier 12. Valentin Mitendo Mwadi Yinda, directeur artistique de la compagnie théâtre Les intrigants, a jeté des fleurs aux participants pour leur volonté dans l’apprentissage en dépit des difficultés ayant émaillé ce stage de trois jours. Cet atelier a bénéficié de la formation de Michel Faure, metteur en scène, scénographe, et éclairagiste. Le moins que l’on puisse dire est que cette formation a démontré la force du théâtre comme outil de la médiation sociale et culturelle.
En marge de la 31ème édition du Festival des Journées congolaises de théâtre pour et par l’enfance et la jeunesse, la compagnie théâtre Les Intrigants a procédé à la clôture de la formation de l’atelier en rapport avec ce grand rendez-vous théâtral lundi 27 mars 2017 dans la commune de N’Djili quartier 12. Cette formation pleinement réussie a bénéficié de la présence du directeur artistique de compagnie théâtrale Les Intrigants, Valentin Mitendo Mwadi, qui n’a pas tari d’éloges à l’endroit des participants à cet atelier.
«Je tiens tout d’abord à féliciter tous les metteurs en scène qui ont pris part à cet atelier, car en dépit des difficultés ayant émaillé ce stage de trois jours, ils ont pu montrer une grande volonté dans l’apprentissage. Cette formation est organisée en perspective de la 31ème édition du Festival des Journées congolaises de théâtre pour et par l’enfance et la jeunesse», a-t-il déclaré.
Poursuivant sa communication, Mitendo a renchéri: «c’est pourquoi nous avons mis l’intelligence et les moyens nécessaires pour donner à ce festival l’image d’une rencontre professionnelle, un festival de référence pour notre pays, pour l’Afrique et pour tous ceux qui organisent ce genre de rendez-vous en faveur des jeunes. La compagnie théâtre Les Intrigants a pensé que cette année doit être du meilleur cru pour la simple raison que nous avons voulu renforcer les compétences de tous les acteurs des JOUCOTEJ». Ce renforcement des capacités s’est effectué d’abord avec les encadreurs des troupes scolaires, car, chaque année, 30 encadreurs sont envoyés dans des écoles pour créer des spectacles avec les élèves et les enseignants. «Même s’ils sont professionnels du théâtre, cela n’empêche pas que soit procédé au renforcement des compétences de toutes les personnes censées intervenir», a-t-il précisé.
Et Valentin Mitendo de clarifier: «on s’occupera des organisateurs des festivals parce que les JOUCOTEJ grandissent. D’autres intervenants, notamment les membres de la presse et d’autres secteurs de la vie nationale qui viennent au festival, puissent bénéficier à leur tour des éléments-clés pour mieux faciliter la communication. C’est ce qui se fait présentement à travers les contacts avec les compétences éprouvées autant RD-congolaises qu’étrangères». La Compagnie théâtre Les intrigants a fait appel à Michel Faure qui travaille avec elle dans le domaine du théâtre depuis plus de 25 ans. Ce metteur en scène, scénographe, et éclairagiste connait le théâtre, les hommes et dispose d’un bagage important pour dispenser cette formation aux encadreurs. «Au 15 avril 2017, nous entendons ainsi terminer en beauté cet atelier non sans avoir transmis à tous les participants les connaissances idoines», a poursuivi Valentin Mitendo.
Les participants satisfaits de la qualité des enseignements
De son côté, Michel Faure s’est dit satisfait de la qualité des participants. «Je suis satisfait de la participation active des encadreurs, car j’étais face à des gens captifs et réceptifs. Je pense qu’ils sont satisfais du résultat. Je suis d’avis qu’avec les connaissances emmagasinées pendant cet atelier, les participants seront en mesure de les véhiculer et les communiquer à bon escient dans leurs écoles», a-t-il témoigné. «Je tiens tout d’abord à remercier la Compagnie théâtre Les Intrigants et plus particulièrement Michel Faure pour sa formation de base d’un haut niveau. Nous avons donné le meilleur de nous-mêmes pour arriver à la maitriser. Cette formation de trois jours a apporté un plus dans notre savoir et aussi dans notre expérience dans ce domaine du théâtre», a confié un des encadreurs. Créée en 1991, la Compagnie théâtre Les Intrigants travaille en collaboration avec l’Organisation internationale de la Francophonie -OIF.
Roddy Grâce BOSAKWA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer