Culture

Toseka: deux jours du rire annoncés à Kinshasa

Contrairement aux trois dernières éditions, le Festival international d’humour «Toseka» se tiendra sous un autre format. Avec une programmation essentiellement RD-congolaise, cet événement baptisé «les 48 heures du rire» aura lieu les 20 et 21 août prochain au Théâtre de verdure à Mont Ngaliema. Selon les organisateurs, la plateforme Waato Balabala et l’agence CMCT TGC, il ne s’agit pas de la 4ème édition de cette rencontre du rire. C’est plutôt une édition spéciale consistant à proposer deux jours du rire aux vacancières et vacanciers.
Les amoureux du rire seront bien servis, pendant deux jours, par les humoristes RD-congolais dont certains regroupés au sein de la Team Toseka. Notamment César Mansueki, Abelle Bowala, Ronsia Kukielukila, Seigneur Kazar, Félix Kisabaka, Yekima De Bel Art, Emmanu Tara, les Nyotas. Se joignent en eux d’autres humoristes et comédiens aussi de talent, à savoir: le Belgo-RD-congolais Kody Kim, Neveu national, Lady Esobe et Fiston Saï-Saï. Le rendez-vous s’annonce intéressant au Théâtre de verdure. Aussi, au-delà des spectacles, un pic-nic géant aura lieu dans ce cadre merveilleux qui est à la fois historique et touristique. A travers cet événement, la plateforme culturelle Waato Balabala et l’agence de communication CMCT TCG offrent au public des moments de gaieté pendant les vacances. Pour l’heure, le site se transforme pour accueillir les spectateurs les 20 et 21 août. A Kinshasa, les habitués du Festival Toseka s’interrogent sur ce format. A en croire les organisateurs, l’événement baptisé «les 48 heures du rire» n’est pas la 4ème édition du Festival international d’humour de Kinshasa. Cela aura bel et bien lieu, sauf changement, l’année prochaine. Car, il faudra mobiliser des gros moyens. Etant donné que l’objectif pour l’ensemble de l’équipe de Waato Balabala est de présenter un bel événement et être classé parmi les grands événements en Afrique. «Toseka, c’est un budget de USD 1.200.000», nous a révélé Ados Ndombasi, coordonnateur de Waato Balabala et commissaire général du festival.
Même détermination
Si l’année dernière, les organisateurs ont offert la scène du Théâtre de verdure aux artistes provenant de 12 pays, les organisateurs de ce festival envisage de faire venir encore plus d’artistes. «Je dirai simplement que le Festival Toseka a grandi, il prend son élan. Je suis sûr qu’on sera meilleur à la 4ème édition. Notre souhait est d’organiser Toseka pendant dix jours pourquoi pas pendant un mois parce que le public en a vraiment besoin. Le RD-Congolais a besoin de ce genre d’événement», avait expliqué Ados Ndombasi, dans une interview bilan de la 3ème édition accordée à «AfricaNews». Ce dernier garde sans relâche la même vision. L’idéal pour les organisateurs est de maintenir davantage le cap et d’être toujours meilleur côté organisationnel. Pour y parvenir, cela exige la mobilisation des ressources.
Patrick NZAZI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer