Culture

Rumba Parade 1ère édition: ReddyAmisi et Kento Bakaji servent dans la nostalgie

Le musicien RD-congolais, Reddy Amisi
Le musicien RD-congolais, Reddy Amisi
Ouverte depuis le jeudi 18 décembre, la 1ère édition du Festival de musique «Rumba parade» s’est clôturée, samedi 20 décembre 2014, au Centre Wallonie-Bruxelles -CWB- de Kinshasa, dans la commune de la Gombe. ReddyAmisi, KentoBakaji, Le Karmapa, Jeannot Bombenga, King Sampayo et Ok Jazz ont tous défilé sur le podium de la «Rumba parade». ReddyAmisi et KentoBakaji ont chaleureusement clôturé, samedi 20 décembre dans la soirée, par un spectacle ambiant, ce grand rendez-vous musical. Ils ont égayé les mélomanes kinois venus des différents coins de la ville par les anciens succès.
Dans le but de mettre en valeur la rumba RD-congolaise, le Centre Wallonie-Bruxelles a, en partenariat avec l’Institut national des arts -INA- et CMCT, organisé du jeudi 18 au samedi 20 décembre 2014, la 1ère édition du Festival «Rumba parade». Cette messe musicale a offert aux artistes musiciens RD-congolais de la rumba un cadre propice pour l’expression de leurs talents. A la clôture, l’artiste musicien RD-congolais ReddyAmisi avec sa nouvelle danse envoutante «Mbundaya Kimbanguiste» a, à plusieurs reprises, emporté et bougé ses fans venus en masse savourer ses belles mélodies. Ces spectateurs n’ont pas pu se retenir lorsque ses chef-d’œuvre tels «Ipo», «Orphelin» et tant d’autres, ont été exécuté. Nul de ses fanatiques n’est resté assis. Ils ont envahi la piste de danse.
Après sa prestation, ReddyAmisi alias Bailo Canto a laissé les fans sur leur soif. «Tu nous as rappelés ces années là», s’est exprimé un de ses mélomanes. Bien avant ReddyAmisi, l’orchestre féminin d’interprétation KentoBakaji de Louis Onema dit l’Américain a également bougé les installations du CWB avec des voix incontestablement angéliques. A l’instar de l’ex-sociétaire de Viva La Musica, ce groupe constitué que des femmes de la Batterie, en passant par la guitare, au violon, au tam-tam ont interprété 6 morceaux des illustres chanteurs de la rumba RD-congolaise. Entre autres, «Kafulmaya» de Pascal TabuLey, «Fatimata» de Sam Mangwana, «Marie-Louise» de WendoKolosoy, «Polo» de Franco LuamboMakiadi, «Nony» de King KesterEmeneya et enfin «Boh» de JossartNyokalongo avec la célébrissime danse «Mukongoyakoba».
Ce festival avait programmé deux musiciens par jour. Sampayo et Ok Jazz, Jeannot Bombenga et Le Karmapa dit le Prince de la rumba ont agrémenté les soirées au CWB. Le Festival Rumba parade ambitionne d’être un rendez-vous annuel incontournable. Désormais, les Kinois s’habitueront avec cette grande rencontre musicale de la rumba RD-congolaise.
René KANZUKU   

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer