Culture

Le spectacle Coup fatal fait une escale à Kinshasa

Pour la toute première fois, le public kinois a le bonheur de découvrir le spectacle «Coup fatal», fruit de l’inspiration de la musique baroque associée à la musique RD-congolaise. Cela après une longue tournée mondiale entamée il y a plusieurs mois avec déjà au total 104 représentations dans différents pays européens entre autres, Autriche, Allemagne, Belgique… Grande-Bretagne, etc. Cette fois-ci, ce projet ambitieux fait une escale à Kinshasa avant de repartir en Europe pour la poursuite de la tournée. Il est programmé les 18 et 19 septembre 2015 à partir de 19h à la grande halle de l’Institut français de Kinshasa.
 
Une occasion vient d’être donnée au public de Kinshasa qui mourait encore d’envie de savourer le spectacle «Coup fatal» sur scène, une création des artistes RD-congolais, mais montré jusque-là ailleurs et loin de nos limites géographiques. Partout où il est passé, les impressions sont bonnes. Les spectateurs ne manquent surtout pas de le réclamer encore.
Voilà le moment est alors venu pour faire découvrir «Coup fatal» à la population kinoise, quelque soit le rang social. Ceux qui effectueront le déplacement pour la Halle de la Gombe, les 18 et 19 septembre, ne seront pas du tout déçus, rassurent les artistes. A la faveur d’une conférence de presse organisée le week-end dernier, ces derniers ont promis des belles surprises au public qui sera de la partie ce vendredi et demain samedi. Dans une production du Théâtre royal flamand -KVS- et du Ballet contemporain de la Belgique, Coup fatal poursuit encore son périple à travers le monde. Après l’étape de Kinshasa, d’autres villes européennes auront également le privilège de l’accueillir.
13 artistes, tous RD-Congolais -musiciens et danseurs-, conjurent leurs efforts pour dégager une vraie énergie sur scène. Rodriguez Vangama, Serge Kakudji, Costa Pinto, Bouton Kalanda, Erick Ngoya, CédrickBuya, Jean-Marie Matoko, 36 Seke, Russel Tshiebua, BuleMpagna, Silva Makengo, TisterIkomo, Deb’sBukaka présentent autrement le vécu quotidien RD-congolais via la musique baroque et RD-congolaise. Les instruments traditionnels sont également au rendez-vous dans une scénographie du sculpteur Freddy Tsimba sous la direction musicale de Fabrizio Cassol. Et Alain Platel a la charge artistique.
Un brassage culturel très exceptionnel. Parlant de la genèse du projet «Coup fatal», Paul Kerstens, coordinateur du projet africain du KVS, renseigne que c’est en 2010 que tout a commencé. Il a fallu travailler pendant quatre ans pour donner la forme à ce spectacle avant d’entamer la tournée internationale. «Il s’agit d’un long processus de création -de 2010 à 2014… C’est vraiment un travail très profond réalisé par tous les artistes qui prennent part à ce projet», poursuit-il. Alors qu’il n’a pas été facile de trouver un lien entre la musique baroque et purement RD-congolaise, reconnait Rodriguez Vangama, directeur musical de Coup fatal.
Le spectacle permet au contre-ténor Serge Kakudji de sélectionner les arias et la musique d’origine qui se voit enrichie par les diversités des musiciens. Au départ des parties vocales, les musiciens recréent un nouvel univers contemporain au niveau du son et de l’image.
 
Pareil spectacle exige une touche professionnelle dans sa partie technique. Les artistes sont très excités et motivés pour présenter «Coup fatal» à Kinshasa, comme ça a été le cas ailleurs.
 
Patrick NZAZI

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer