Culture

IXème édition du Prix RFI théâtre: 3 RD-Congolais en lice pour l’emporter

Les RD-Congolais Jocelyn Danga, Djo Kazadi et Bibatanko retenus parmi les 11 candidats pour disputer, dimanche 25 septembre 2022, la finale de la IXème édition du prix RFI théâtre. Leurs textes ont été présélectionnés pour leurs qualités littéraires, sur le plan dramaturgique et de l’originalité. Jocelyn Danga Motty avec son œuvre «Ne t’étonne pas si ma lettre sent le seul» qui relate l’histoire «d’un homme, au fil de son périple de migrant, écrit à son petit frère. Une lettre à chaque étape, de Brazzaville à Paris en passant par Tripoli, le naufrage en mer, la Grèce, l’Italie… Il lui raconte les difficultés de cette aventure périlleuse dont il sort vainqueur. Entre les lettres, des dialogues suscités par ses rencontres ou des réflexions laconiques rendent le récit vivant.

Dans cette émouvante relation épistolaire à sens unique, le petit frère reste le port d’attache de l’ainé ». Le candidat RD-congolais Djo Kazadi Ngeleka a, dans son écriture dramatique intitulée «Le Lac», parlé de l’engouement au Lac. L’auteur raconte que «parmi les gens qui parlent et s’agitent au lac, un vieux et un jeune homme entament un débat politique sur l’histoire du Congo, tandis que les racontars vont bon train… Ce Lac, centre et sujet de palabres est le lieu de tous les on-dit et rumeurs. Une belle énergie se dégage de cette langue foisonnante».

De son côté, Bibatanko a, dans son œuvre intitulée «Les mangeurs de cuivre», parlé d’un «Amani, un mineur à Cuivroville, qui fait vivre sa femme et ses deux enfants grâce à son dur labeur. Mais victime d’un accident, il revient invalide auprès de sa famille. La mère, devenue femme d’affaires, fait bouillir la marmite. Amani ne supporte pas son impuissance physique et l’indépendance de son épouse…Les enfants subissent les effets de ce bouleversement. Des chœurs des différentes communautés mettent en perspective et ancrent l’action dans une réalité sociale et économique».

Les 11 textes inédits pour cette édition seront soumis à un vote du jury composé d’artistes et de professionnels, et présidé cette année par Odile Sankara, metteure en scène burkinabé et présidente du Festival «Les Récréâtrales». Le lauréat de l’édition 2022 du «Prix Théâtre RFI» succèdera à l’auteur haïtien Jean d’Amérique, récompensé pour sa pièce «Opéra Poussière». La 9ème tentative pourrait être bonne cette fois-ci pour les candidats de la RD-Congo qui veulent coûte que coûte remporter, pour la première fois, ce prix qu’organise la radio France internationale depuis 2014. Le rendez-vous est donc pris pour le dimanche 25 septembre 2022 à Limoges en France, dans le cadre du festival Zébrures d’automne.

Ci-dessous les œuvres  retenues

«Partir ou pâtir», Cyril Juvenil   -Cameroun-

«Port-au-Prince- et sa douce nuit» Gaëlle Bien-Aimé -Haïti-

«Ne t’étonne pas si ma lettre sent le sel» Jocylin Danga Motty  RD-Congo

«Je reviendrai avec le vent» Basma El Euchi -Tunisie-«Les ombres sauvages» Djevens Fransaint -Haïti-

«Le Lac» Djo Kazadi Ngeleka -RD- CONGO-

«Une femme à coudre» Sandra Elong -Cameroun-

«Aomby» Gad Bensalem -Madagascar-

«Collatéral» Fatoumata Sy -Côte-d’Ivoire-

«Les mangeurs de cuivre» Bibatanko -RDCongo-

«Bizarroïde» Jean-Paul Tooh-Tooh -Bénin-

Triomphe EFONGE

Articles similaires

Fermer
Fermer