Culture

FESPACO 2017 annonce ses couleurs!

Les organisateurs attendent près de 100.000 spectateurs en salles et plus de 450 séances de projections sont prévues
Le compte à rebours a commencé. La 25ème édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou -FESPACO- se tiendra du 25 février au 04 mars 2017 dans la capitale burkinabé. Cette biennale cinématographique phare du continent annonce déjà ses couleurs. 950 films sont inscrits pour la sélection, plus de 150 films sélectionnés pour la compétition, plus de 100.000 spectateurs attendus en salles et près de 450 séances de projections prévues. Alors que le marché international de la télévision et du cinéma africain -MICA- attend recevoir près de 100 films inscrits, quelques 60 stands promotionnels, 15 cabines de visionnement et près de 7000 visiteurs.
Comme dans ses habitudes, à la veille de chaque édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou -FESPACO-, la Délégation générale a déjà entamé sa campagne de communication internationale annonçant la tenue de la 25ème édition. Au menu de cette caravane communicationnelle, les conférences internationales occupent la place de choix.
Elles sont organisées en Afrique, en Europe, au Brésil, en Inde, aux USA et partout où cela s’avère nécessaire pour la promotion de ce rendez-vous du cinéma africain.
Abidjan, Bruxelles, Paris et Ouagadougou accueilleront les conférences de presse du FESPACO 2017, a indiqué un communiqué de presse du comité organisateur.
A quelques semaines de l’ouverture du festival, le ministre de la Culture du Burkina Faso, Tahirou Barry, et le staff du festival, animeront une conférence de presse le 19 janvier 2017 à Paris pour présenter les principaux axes du festival. La tournée va se poursuivre dans d’autres pays. Pour cette 25ème édition du FESPACO, l’on apprend que 9 salles de projections accueilleront la programmation du festival, près de 950 films inscrits pour la sélection et quelques 150 films sont sélectionnés pour la compétition. Les organisateurs attendent près de 100.000 spectateurs en salles et plus de 450 séances de projections sont prévues.
Alors que le marché international de la télévision et du cinéma africain -MICA- attend recevoir plus de 100 films inscrits, 60 stands promotionnels, 15 cabines de visionnement et plus 7000 visiteurs.
Placée sous le thème «Formation et métiers du cinéma et de l’audiovisuel», la 25ème édition du FESPACO invite les professionnels et experts du secteur à la cogitation. Il s’agit de faire un état des lieux pertinent des formations, des filières enseignées, des performances obtenues, des défis existants ainsi que des orientations à amorcer pour atteindre résolument les cimes du professionnalisme et de l’excellence.
La réflexion autour de ce thème sera une contribution importante au renforcement de la professionnalisation des acteurs du monde du cinéma. Les œuvres retenues pour cette édition seront en lice dans cinq catégories: long et court métrage, documentaire, séries télés et films des écoles africaines. Environ 20 films sélectionnés prétendent à la plus prestigieuse des récompenses, l’Etalon d’or de Yennenga, réservée à la catégorie de long métrage.
Promotion de l’industrie du cinéma et de l’audiovisuel en Afrique
Parmi les temps forts du FESPACO cette année, les organisateurs prévoient la mémoire du cinéma africain à travers ses différentes publications, car la biennale est un cadre de rencontres permettant un brassage culturel, en même temps une source véritable d’enrichissement.
Ces échanges permettent non seulement de faire ressortir les ressemblances et les dissemblances, mais aussi d’apprécier les valeurs culturelles des uns et des autres. Evènement cinématographique le plus grand et le plus populaire du continent africain, le FESPACO est aujourd’hui un festival de dimension mondiale pour sa programmation filmographique et pour la diversité de ses activités de visibilité, de communication et d’échanges culturels.
FESPACOM est également un moyen de promotion de l’industrie du cinéma et de l’audiovisuel en Afrique.
Côte d’ivoire à l’honneur
La Côte d’ivoire sera à l’honneur lors de la 25ème édition du FESPACO. Ce pays est l’invité d’honneur de la biennale. La Côte d’Ivoire est reconnu pour son niveau élevé dans l’industrie cinématographique. Le pays a remporté, à deux reprises, l’Etalon d’Or de Yennenga avec le film «Djeli» de Kramo Lanciné Fadika en 1981 et «Au nom du Christ» de Roger Gnoan M’Bala en 1993.
Patrick NZAZI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer