Culture

ASBL Plus de couleurs bénéficie des kits de protection pour albinos

Ayant pris connaissance des activités de l’ASBL Plus de couleurs sur Internet, de la Suède où elle réside, la prénommée Jacquie fût d’un seul coup émue dans son for intérieur. Soucieuse d’apporter son aide à cette association qui organise plusieurs activités pour l’épanouissement des albinos, profitant de son séjour à Kinshasa, cette dame de la Diaspora RD-congolaise n’a pas trainé les pas pour entrer en contact avec les membres de cette structure. A cet effet, vendredi 27 mai dernier, elle a partagé un verre avec quelques membres de Plus de couleurs à la faveur d’une rencontre organisée par Yannick Mambo, président de cette structure dans un espace de la place. Bien qu’étant une première, cette dame n’est pas venue les mains bredouilles à cette rencontre. Elle s’est montrée généreuse en offrant quelques produits de protection aux albinos. Parmi lesquels, des lotions pour la protection de la peau, des lunettes antisolaires pour les yeux, des casquettes et autres.
L’écho des actions menées par l’ASBL Plus de couleurs dépasse désormais les frontières RD-congolaises. De partout où ils sont, les RD-Congolais s’intéressent davantage à cette initiative de soutien et de promotion des albinos. La démonstration en a été faite la semaine dernière. En fait, Plus de couleurs a bénéficié vendredi 27mai dernier de la visite d’une RD-congolaise vivant en Suède en séjour à Kinshasa. Jacquie, c’est d’elle qu’il s’agit, est une dame de la Diaspora RD-congolaise qui a eu vent de cette ASBL en surfant sur Internet. Du coup, elle avait pris contact avec Yannick Mambo, coordonnateur de cette structure, afin d’en savoir un peu plus. A l’occasion de sa rencontre avec les membres de Plus de couleurs à Kinshasa, cette dame de Suède encore en séjour à Kinshasa, en a profité pour remettre quelques dons. Elle a notamment offert aux albinos des lunettes antisolaires, des képis, des crèmes pour la protection de la peau. Enfants et adultes albinos ont été bénéficiaires de ce geste de cœur. «J’ai été informée sur Internet des activités que mène Plus de couleurs. Alors je me suis dite qu’avec les petits moyens que je dispose, je peux contribuer à cette œuvre louable. C’est ainsi qu’à mon arrivée à Kinshasa, j’ai pris contact avec Yannick Mambo qui est l’initiateur de cette ASBL pour venir remettre ce don. Il s’agit notamment des produits de protection dont des lunettes antisolaires, des chapeaux, des lotions et autres. Ça me fait plaisir de voir ses beaux visages qui me donnent en même temps envie de pleurer», a déclaré Jacquie. Par ailleurs, elle a fait savoir qu’elle n’était pas la seule à avoir contribué pour réaliser ce don. Plusieurs autres personnes y ont concouru. «Il y a également quelques amis qui ont aussi contribué. Ils m’ont remis de l’argent et des matériels. Dans l’avenir, notre association dénommé les Femmes sages de Scandinavie dont je suis vice-présidente, va encore remettre de dons et là ça sera plus grand», a-t-elle laissé entendre.
Valoriser les albinos
En tant qu’activiste de droits de la femme et des personnes vulnérables, Jacquie a également invité toutes les autres personnes de bonne volonté à poser ce genre de geste quand elles en ont les moyens. Ravi de ce geste posé par Jacquie, Yan Mambo s’est félicité du travail abattu par sa structure afin d’amener plus de monde à contribuer à son épanouissement. «Ça me fait plaisir parce que je vois que notre message est passé. J’ai toujours dit que ce que nous faisons est fait à titre philanthropique. C’est-à-dire que nous voulons nous acquitter d’une part sociale. Quand Dieu te donne l’occasion de pouvoir émerger, il faut également donner aux autres cette occasion d’émerger. Ce que madame Jacquie vient de faire montre qu’on a tous un devoir assez participatif dans cette cause. Plus de couleurs ce n’est pas une organisation privée de Yan Mambo même si c’est lui qui l’a créée. Tout le monde doit s’y impliquer comme le nom l’indique. Dans Plus de couleurs, chacun doit trouver sa coloration et mettre la main dans la patte pour essayer de changer le monde à sa manière», a souligné Yan Mambo, coordonnateur de Plus de Couleurs. Parlant au nom de bénéficiaires, Gloire Mandefu a également loué la générosité de Jacquie. «Nous saluons ce geste de madame Jacquie parce que nombreux sont nos compatriotes à l’étranger mais qui ne pensent pas un seul instant à nous. C’est vraiment un geste louable. J’en profite pour inviter les autres albinos à rejoindre les associations pour se valoriser», a-t-elle conclu.
Guylain LUZAMBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer