Culture

à travers le spectacle «Récital», Kadji Sman convainc le public de M’eko

Artiste musicien RD-congolais évoluant à Kinshasa, Kadji Sman a conquis le public à Kinsuka-pêcheur, dans la commune de Ngaliema. Le samedi 30 juillet dernier au Centre culturel M’eko, l’artiste a livré un concert riche en émotion dénommé «Récital».
Composé de plusieurs styles de musique, entre autres le funk, le ndombolo, la bossanova, le slow, le pop, le folk, le makossa, la rumba, l’essentiel des chansons hybridées de «Récital», ce spectacle fusionnant musique et théâtre a tourné autour des thèmes cadrant avec les vécus quotidiens de Kinshasa et d’ailleurs.
Kadima Luabeya, de son vrai nom, a, à travers sa thématique de l’Enfant, conquis et convaincu les spectateurs du Centre culturel M’eko, venus de plusieurs coins de la capitale.
Lors de la prestation de cet artiste polyvalent, il sied de souligner que le temps fort de ce spectacle est l’exécution de la chanson «Jeux d’enfant» qui commence par le bricolage avec la fabrication d’un avion en papier, avant de faire intervenir la scène bouleversante introduisant la chanson «Ma situation» de Baudelaire Lutete, né la même date que le jour du concert, le 30 juillet. Dans ce morceau, Lutete raconte, avec sa voix aigüe, comment il en est, à ce jour, à son handicap physique.
La leçon à tirer de cette intervention: «mettre à profit ce que l’on a comme talent afin de réussir sa vie». Terriblement émouvant et enchanteur que certains n’ont pu contenir leur émotion. Aussi, à travers une autre chanson, «Mabele» entendu «la terre», Kadji Sman, à deux jours du 1er août, rendait déjà hommage à tous ces êtres chers qui ont quitté cette terre des hommes, artistes et autres.
Eza Mokili, Ma Dulcinée, Marie Loïsa, Mazé, Identité, Afrika Unité, Tous Unis, Nakeyi Mobembo, Jeux d’Enfants, Ma Situation, Ya Kadji, Totika Bipale, Danse de la rue, Mabele et l’Oiseau vole, sont les légendes qui composent le «Récital». «Il s’agit de remettre l’homme au centre de toute chose et l’interpeller face à ses responsabilités en tant qu’humain.
A travers ce spectacle, je voulais montrer tout ce qui se fait dans la vie, disons dans le quotidien humain, où par moment face à nos faiblesses, nous y puisions également nos forces. Et face aux différents maux qui nous rongent, nous proposons des pistes de solution pour une humanité joyeuse», s’explique Kadji Sman.
Pris à chaud juste après le spectacle, le président de la plateforme culturelle Ciel Bleu, Blaise Puala, l’un des partenaires de cet événement, n’a pu cacher ses impressions: «Ils m’ont joué un coup, ils ont réussi à me surprendre… coup de chapeau à la grande équipe».
A en croire son président, Ciel Bleu ASBL, reste déterminée à faire tourner «Récital» commençant à Kinshasa et au Kongo Central avant tous les autres coins du pays. Mis en scène par Michael Disanka avec la direction artistique de Taylor Mundali, «Récital» est composé des épigraphes cadrant avec le vécu quotidien, chanté en musique sous le fredonnement d’un mélange des instruments modernes et traditionnels parmi lesquels la guitare rythmique, la batterie, le saxo, l’originel tam-tam, le djembé, et le xylophone bordés par une mélancolie historique de deux voix masculines abritées par le décor du palabre africain pour ainsi faire revivre des moments historiques et apostropheurs.
René KANZUKU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer