Culture

1ère édition du Festival international de la danse, un événement réussi

En marge de la Journée internationale de la danse, Kinshasa a abrité la 1ère édition du Festival international de la danse, organisée le 29 avril dernier au Centre culturel congolais le Zoo. Initiée par Malkiaprod et Ciel Bleu/Asbl, en collaboration avec l’Institut national des arts et spectacle -INAS- cette manifestation avait pour thème: «Droit à l’éducation pour tous».
Ce rendez-vous de la danse a réuni des danseurs professionnels de Kinshasa ainsi que les élèves de l’INAS qui ont présenté différents spectacles de danse. La grande scène du Centre culturel Congolais Le Zoo a accueilli, tour à tour, les groupes «Danse pour tous», «Union fait la force», etc. De leur côté, les élèves de l’INAS ont également, à travers la danse, véhiculé leur message lié notamment à la promotion de l’éducation. Très satisfaits du déroulement, les organisateurs ont salué la qualité artistique des participants, particulièrement les élèves de l’INAS qui seront appelés demain, les artistes professionnels. Malkiaproduction pour cette modeste cérémonie qui vise la promotion des élèves artistes et de leurs œuvres. A l’occasion de ce festival, il est indiqué de rendre solennellement hommage au ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel, partenaire du projet «site internet» destiné aux élèves et aux enseignants pour améliorer la qualité de l’enseignement grâce à la formation continue des enseignants et l’apprentissage des élèves. A ces marques de gratitude, nous associons, tous nos partenaires qui nous ont prêté main forte dans l’organisation de ce festival. Nous pensons particulièrement à l’Institut National des Arts et de Spectacle et l’Association Culturelle Ciel Bleu ainsi qu’à tous les prestataires culturels», a déclaré Irène Vaweka, coordonnatrice de Malkiaproduction. Cette dernière n’a pas oublié l’implication du ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel, partenaire du projet «site internet» destiné aux élèves et aux enseignants pour améliorer la qualité de l’enseignement. A en croire ses propos, le Festival international de danse est une vision réaliste et pragmatique qui vise à considérer les enfants comme des véritables créateurs des œuvres de l’esprit. C’est aussi une occasion pour eux de renforcer leur niveau de créativité. Le professeur René-Hardy Mone de l’INA et vice-président de l’association culturelle Ciel Bleu/Asbl, a, pour sa part justifié le choix des élèves parmi les intervenants en ces termes: «Nous avons d’abord pensé aux enfants qui doivent être initiés fortement dans la pratique des arts et des disciplines culturelles. Nous avons pensé aussi aux jeunes qui doivent retrouver l’équilibre qu’ils ont perdu en les approchant vers l’activité artistique et culturelle». Par ailleurs, l’ASBL Ciel Bleu encourage le partenariat des événements et des rencontres tels que: marchés artisanaux, expositions diverses, concerts, forum, projections cinématographiques, etc.
PN

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer