Culture

3ème édition du Festival Amani, la ville de Goma enflammée

Du vendredi 12 au dimanche 14 février 2016, soit trois jours durant, une trentaine d’artistes et groupes traditionnels se sont défilés sur les différentes scènes installées au Collège Mwanga, dans la ville de Goma. En plus de deux podiums habituels, un autre a été adjoint pour donner une scène libre aux amoureux de la musique urbaine, qui sans doute fait partie de la culture appréciée par les jeunes gens qui s’arrangeaient à chanter à tour de rôle soit en battle. Venus de Masisi, Goma, Butembo, Beni, Kigali, Kinshasa, Rutshuru, Kampala…  JC Kibombo, Groupe Matakiyo, Kode, Mista Poa, Joseph Sebunjo, Angel Matuni, Innoss B, Saango Mbonda,… ont offert des moments inoubliables au public de la ville volcanique qui désormais pense déjà à l’édition 2017.
Le Festival Amani, qui s’est tenu du 12 au 14 février dernier, a regroupé les RD-Congolais, les Rwandais, les Burundais, les Tanzaniens, les Kenyans, les Ougandais sans oublier diverses têtes occidentales. Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, a vibré depuis le 12 février dernier au rythme des tambours et autres instruments des artistes venus de plusieurs horizons pour danser et chanter la paix en faveur de la troisième édition du festival Amani. Pour la présente édition, qui a accueillie le Sénégalais Ismaël Lo, le RD-Congolais Werrason, des dizaines de rappeurs, danseurs, tambourinaires, reggaemans, quatre valeurs sont mises en exergue: Vivre ensemble, Entrepreneuriat, Protection de l’environnement et Don de soi. La star de la chanson RD-congolaise, Werrason, a lancé le festival en donnant un concert de haute facture le vendredi 12 février dans l’enceinte du collège Mwanga. Et l’ambiance était festive. Elle a monté d’un cran lorsque Innoss’B, jeune musicien originaire de ce coin, a fait irruption sur le podium. Ensemble, ces deux artistes ont prêché en faveur de la paix. «La RD-Congo a besoin de la paix. Nous, RD-Congolais, pouvons accepter de vivre avec la famine, mais en paix. Restons soudés pour militer au profit de la paix intégrale dans toute la RD-Congo», a déclaré Noel Ngiama Makanda.
René KANZUKU
 
 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer