Actualités

Victime d’une décision inique de la CENI, Deo Kasongo saisit la justice pour se faire entendre

Deo Kasongo a saisi la justice pour se faire entendre. Ses avocats ont déposé lundi 1er avril un recours à la Cour d’appel de la Gombe portant annulation de la décision «inique» de la Commission électorale nationale indépendante communiquée le vendredi dernier.

Candidat gouverneur de la ville de Kinshasa, Deo Kasongo a été écarté de la liste provisoire pour avoir prétendument déposé hors délai sa candidature alors que la même Centrale électorale avait reçu et publié son dossier.

Le 14 mars 2024, la CENI avait publié et affiché, via son Bureau de réception et traitement des candidatures (BRTC), la liste des candidats à la gouvernorale dans la ville de Kinshasa, avec le nom et la photo de Deo Kasongo parmi les postulants.

Victime de cette injustice, Kasongo s’en remet à la Cour d’appel a jusqu’au 6 avril pour se prononcer sur les différents contentieux et sauver la démocratie.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page