ActualitésDossier à la UneNation

Une palme pour récompenser les réalisations de Lumeya

Déjà bien coté par le sondage sur les actions des membres du gouvernement, Lumeya Dhu-Maleghi, ministre des Affaires foncières, vient de recevoir une nouvelle récompense grâce à ses prouesses. Les journalistes, membres de la Dynamique des médias congolais pour la paix et le développement -DMPD-, lui ont décerné un diplôme d’excellence, de mérite professionnel et patriotique à la faveur d’une faste cérémonie organisée mardi 19 juin 2018. Le choix porté sur le ministre Lumeya est, selon Joseph Maxime Ayati, président de la DMPD, le fruit d’une longue enquête, estimant que Me Lumeya a satisfait aux critères établis pour pouvoir décrocher ce diplôme suite à sa lutte acharnée contre les antivaleurs dans un secteur où les conflits fonciers sont récurrents et pendants dans les cours et tribunaux. Les conclusions de leur enquête ont attesté que le ministre Lumeya a marqué les esprits par sa gestion orthodoxe et transparente avec comme résultat la mobilisation d’une importante somme renflouant les caisses de l’Etat. «Les réalisations de Lumeya ont fait date», a-t-il expliqué.
A son actif, Me Lumeya Dhu-Maleghi compte plus d’un tour. En une année seulement passée à la tête du ministère des Affaires foncière, Lumeya a su revigorer ce ministère et l’amener à jouer pleinement son rôle au sein de l’exécutif au profit du bien-être des populations RD-congolaises.
Une seule année lui a suffi pour marquer d’une pierre blanche son mandat en mobilisant, pour la première fois de l’histoire de ce ministère, 13 milliards 257 millions 084 mille 854 Francs congolais. Selon les chiffres disponibles, le ministère des Affaires foncières, sous le leadership de Me Lumeya, a réalisé des recettes d’ordre de 4 milliards 388 millions 010 mille 164 Francs congolais. Ces recettes sont largement supérieures sinon égales à celles de deux derniers exercices et laissent croire que le ministère Lumeya va dépasser les assignations de 33 milliards de Francs congolais lui fixées pour l’exercice budgétaire 2018.
Bien que courte, cette seule période d’une année de Lumeya à la tête du ministère des Affaires foncières a aussi été marquée par la récupération de 116.793 hectares 74 ares 74 centiares de terre à Kinshasa. L’étendue récupérée est réservée aux opérateurs économiques qui souhaitent y implanter des usines et industries. Une manière d’offrir aux industriels une zone économique spéciale.
Il a, au cours de cette même période, pris la décision d’assouplir les pratiques, règles et procédures dans le traitement des dossiers fonciers, l’initiative d’interdire l’octroi des concessions de terre à usage funéraire aux ONG, etc.Pour restaurer l’ordre et la discipline dans son secteur, Lumeya a provoqué une pluie des sanctions contre plus de 15 conservateurs soupçonnés de corruption et  a plaidé pour l’intensification de la lutte contre la fraude et les détournements. Il a été au four et au moulin pour la récupération des concessions non mises en valeur ou encore insuffisamment mises en valeur au terme de l’expiration de l’échéance de 90 jours accordée aux propriétaires.
Au vu de toutes ces réalisations, déjà appréciées par 75% des Kinois ayant pris part à un sondage réalisé par l’institut «Les Points» du 3 au 4 avril, Joseph Maxime Ayati a estimé que ce prix est une manière d’honorer le ministre Lumeya et de l’encourager à réaliser plus d’actions bénéfiques pour la RD-Congo. «La nation RD-congolaise doit une reconnaissance à Me Lumeya pour les loyaux services rendus dont l’instauration de la discipline dans le chef des agents et cadres des Affaires foncières, la reconstitution de la réserve foncière, la mobilisation des recettes, la lutte contre la corruption, la diminution des frais de sécurisation des titres de propriété et la démolition des constructions anarchiques dans les sites spoliés de l’Etat», a-t-il noté.
Laurent OMBA
Olitho KAHUNGU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer