RDC: Tunda ya Kasende sur le point de casser le mouvement de grève des magistrats

0
11

«Les choses évoluent dans la bonne direction», a déclaré le président intérimaire du Conseil supérieur de la magistrature -CSM-, le professeur Vunduawe Te Pemako, au terme d’une réunion tenue le dimanche 23 février 2020 au cabinet du vice-Premier ministre en charge de la Justice et garde des sceaux. Cette réunion, qui fait suite à celles dirigées par le PM Sylvestre Ilunga Ilunkamba, a mis autour d’une table le VPM Célestin Tunda ya Kasende, le Dircaba du Chef de l’Etat Désiré Eberande Kolongele, le professeur Vunduawe Te Pemako ainsi que les syndicats des magistrats. «Les magistrats grévistes ont eu des contacts avec les hauts responsables de l’Etat au niveau du gouvernement et du Conseil supérieur de la magistrature. Leur message est compris. C’est à eux de rendre compte à leur base», a dit le professeur Vunduawe.

Bien que les choses évoluent dans la bonne direction, une décisive assemblée générale des magistrats est programmée ce lundi 24 février 2020. Tout va donc se jouer ce lundi quand bien même la réunion avec le VPM Tunda ya Kasende a balisé le chemin pour la levée de la grève.

«Les échanges se sont bien passés», a rassuré un des représentants du banc syndical des magistrats qui cependant réserve «la primeur du contenu aux magistrats avec qui nous serons en Assemblée générale demain». Ce lundi, ça fera trois semaines depuis que les magistrats ont déclenché leur mouvement de grève, paralysant ainsi l’administration judiciaire en RD-Congo. Ils réclament l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail ainsi que le respect des textes de loi relatifs au prélèvement de l’IPR.

Laurent OMBA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here