ActualitésDossier à la UnePolitique

RDC : Tshisekedi rassure les femmes de l’UNC

La détention préventive à la Prison centrale de Makala de Vital Kamerhe, Directeur de Cabinet du Chef de l’Etat et président national du parti politique Union pour la nation congolaise -UNC-, dans le cadre des enquêtes judiciaires ouvertes au Parquet général près la Cour d’appel de Kinshasa/Matetede en rapport avec le Programme de 100 jours du Chef de l’Etat, a suscité la polémique. Certains voient dans cette détention un acte délibéré pour débarquer Vital Kamerhe dans la course à la présidentielle de 2023 par son allié, tandis que les autres s’attendent à ce que la justice puisse mener ses enquêtes en toute indépendance. Sur les réseaux sociaux, les commentaires vont dans tous les sens, évoquant même la rupture de la coalition UDPS-UNC ayant remporté la dernière présidentielle en RD-Congo. Loin de là. Cette coalition tient toujours. Les choses se sont précisées au cours de l’audience que le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, autorité moral du Cap pour le changement -CACH-, a accordée lundi 20 avril aux femmes de l’UNC.

«La coalition Cap pour le changement -CACH- conclue entre l’Union pour la démocratie et le progrès social -UDPS- et l’Union pour la nation congolaise -UNC- reste et restera toujours soudée», a-t-on appris. Pour preuve, Lilianne Banda, cadre de l’UNC et vice-ministre à l’ESU, l’a affirmé au sortir de l’audience que le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi a accordée, lundi 20 avril 2020 à la Cité de la N’Sele, à une délégation des femmes de l’UNC. «Les femmes de l’UNC ont sollicité de venir échanger avec le Chef de l’État sur les différentes questions se rapportant à la bonne marche de leur coalition, Cap pour le changement, qui lie l’UDPS à l’UNC», a fait-elle savoir. Selon elle, la délégation des femmes de l’UNC a été très satisfaite des réponses et des assurances reçues du Chef l’État, autorité morale du CACH. Ce qui, selon elle, renforce davantage l’existence de leur coalition. La vice-ministre Banda a rassuré les membres de l’UNC, estimant qu’au regard  du bon déroulement de leur entretien avec le Président de la République, la  coalition UNC-UDPS a encore de beaux jours et est respectée de part et d’autre et se porte bien. Rien alors rien ne va fissurer cette alliance pour le temps qui court.

Octave MUKENDI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer