ActualitésJusticeNation

RDC : Plusieurs sujets abordés au cours des échanges entre Bahati et une délégation de la CNDH

La délégation du bureau de la Commission nationale des droits de l’Homme -CNDH- a franchi, le vendredi 09 juin dernier, le seuil de la Chambre haute du Parlement où elle a été reçue par Modeste Bahati Lukwebo, président du Sénat. Au cœur du problème, la présentation par cette délégation du rapport annuel des activités de cette institution d’appui à la démocratie pour l’exercice 2022 au président du Sénat. Au sortir de cette audience, le chef de la délégation, Paul Nsapu, a livré le contenu de ce rapport à la presse. L’architecture de ce dernier est constitué par des plaintes et quelques violations de droits de l’homme.

«Ce sont des plaintes, ce sont des violations de droits de l’homme, ce sont des recommandations par rapport à cette situation de violation des droits de l’homme qui couvre tout le champ, catégorie par catégorie, et même qui touche à toutes les générations des droits de l’homme. C’est aussi par rapport à cette situation d’insécurité que connaît le pays du fait que le Rwanda continue à attaquer la RD-Congo à travers certains groupes soutenus par ce pays généralement cité. C’est aussi la situation qui prévaut dans le contexte politique, qui est dominée par la préparation des élections», a indiqué Paul Nsapu.

Selon ce dernier, outre le rapport des activités de la CNDH concernant l’année dernière, il a aussi été question pour la délégation d’exprimer à l’autorité budgétaire   quelques difficultés auxquelles la CNDH fait face dans l’exercice de sa mission. Au nombre de ces écueils figure notamment le budget insuffisant mis à la disposition de cette institution d’appui à la démocratie, lequel ne lui permet pas de bien fonctionner.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page