ActualitésSports

Sports: Le ministre Serge Nkonde demande des explications à la Fecofa à la suite de l’élimination des Léopards A’ du CHAN et de la probable disqualification des U-23 des éliminatoires de la CAN 2023

L’affaire de l’élimination des Léopards A’ de la 7ème édition du CHAN ne pouvait pas en rester là et sans conséquence. Dans une lettre adressée ce 26 janvier au président ai Donatien Tshimanga, le ministre des Sports et Loisirs, Serge Nkonde, demande des explications à la Fédération congolaise de football -FECOFA- sur les circonstances réelles de ce fiasco alors que le gouvernement avait sorti les moyens nécessaires.

Logés dans le groupe B basé à Annaba, les Léopards A’ arrivés derniers ont quitté la compétition après avoir enregistré deux nuls et une défaite, sans inscrire le moindre but.

Dans le même courrier, Serge Nkonde veut aussi avoir des éclaircissements sur la probable disqualification des Léopards U-23, engagés à la demande de la fédération aux éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations -CAN- 2023.

Selon les informations du ministère des Sports et Loisirs, la fédération algérienne a eu raison de sa correspondante de la République Démocratique du Congo devant le jury disciplinaire de la Confédération africaine de football -CAF.

Battue sur terrain par les U-23 de la République Démocratique du Congo en octobre 2022, l’Algérie avait saisi la CAF en novembre à propos d’un ancien dossier qui compromettrait le parcours des Léopards, disqualifiés en 2019 par la CAF à cause d’une fraude administrative sur le joueur Arsène Zola Kiaku. Après les éléments justificatifs du club du joueur et de la FECOFA, le jury disciplinaire de la CAF avait mis «fin à la participation des Léopards U-23 aux éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations U-23 Total Egypte 2019 et une suspension à la prochaine édition de cette compétition», avait soutenu la Fédération algérienne de football.

Cette prochaine édition, selon la plainte algérienne, c’est justement la CAN 2023 de la spécialité et précisément les deux oppositions contre l’Algérie dont la Fédération de football avait adressé un recours à la CAF pour disqualifier la République Démocratique du Congo pour le troisième et dernier tour préliminaire des éliminatoires, en se basant sur les articles 42, 43 et 44 des Règlements de la Coupe d’Afrique des Nations U23, relatifs à la fraude, falsification et erreur administrative.

Triomphe EFONGE

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page