ActualitésDossier spécial électionsNationPolitique

Sénat: la loi électorale votée

Le Sénat a voté en seconde lecture la loi électorale. C’était lors d’une plénière présidée, le lundi 13 juin, par Modeste Bahati Lukwebo, président de cette chambre du Parlement. Ainsi, sur les 109 sénateurs qui composent la Chambre haute du Parlement, 87 ont pris part au vote. Sur ce nombre, 83 ont voté pour, aucun n’a voté non et 4 ont voté abstention.

Cette proposition de loi, votée en des termes non identiques par les deux Chambres, sera remise à une Commission paritaire Assemblée nationale – Sénat, qui sera chargée d’harmoniser les vues avant sa promulgation par le Chef de l’Etat.

Auparavant, les sénateurs ont eu droit à l’audition du rapport de la Commission PAJ du Sénat qui avait reçu de la plénière six jours pour intégrer les amendements des sénateurs. Elle s’est employée à lever des options pour doter le pays d’une loi à même de favoriser la tenue des élections crédibles et apaisées en 2023.

A savoir que parmi les préoccupations soulevées lors du débat général figurent des points liés, entre autres à la représentativité de la femme, à la transparence dans les opérations électorales et à la publication des résultats. Et tout cela, sans violer la Constitution. Sur cette matière, les élus des élus ont travaillé d’arrache-pied jusqu’à des heures tardives de la nuit. Tandis que le président Modeste Bahati Lukwebo n’était pas en reste. Question de s’assurer du bon déroulement des travaux.

JeJe MBUYAMBA

Articles similaires

Fermer
Fermer