RDC: Les régies financières dopées par José Sele

0
4

Renflouer les caisses de l’Etat. Tel est le leitmotiv du ministre des Finances, José Sele Yalaghuli, de tous les combats pour doter le gouvernement de l’énergie nécessaire, l’argent, pour réaliser son programme. L’argentier national revient d’une mission d’inspection de trois jours qui l’a conduit à Lubumbashi et Kalemie, respectivement chef-lieu du Haut-Katanga et de Tanganyika. L’objet de la toute première mission d’inspection de José Sele dans les provinces, a été de s’enquérir de la situation de trois régies financières placées sous sa tutelle, à savoir: la Direction générale des impôts -DGI-, la Direction générale des douanes et accises -DGDA- et la Direction générale des recettes administratives, judiciaires, domaniales et de participations -DGRAD. «Il était question de faire le point avec les services mobilisateurs des recettes pour savoir comment les appuyer en vue d’amener assez de ressources vers le Trésor», a dit José Sele à la presse le vendredi 7 février 2020 au moment où il s’apprêtait à boucler sa mission d’inspection dans le Grand Katanga. Le ministre des Finances a invité les trois régies financières à travailler dans une étroite collaboration entre elles pour une meilleure mobilisation des fonds. Droit dans ses bottes, fort de ses capacités et expériences en matière de mobilisation des fonds pour le Trésor public, José Sele, en ce début d’année, est allé doper les régies financières en vue d’une application maximale du Budget 2020, arrêté à près d’USD 11 milliards. Conscient de la tâche ardue et du rôle clé qu’il doit jouer, le ministre Sele est confiant et déterminé à relever ce défi, qui passe notamment par la sensibilisation des régies financières. Ce qu’il a entrepris de faire depuis sa prise des fonctions en septembre dernier. Et, dans l’opinion, certaines voix sont d’avis que le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi et le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba comptent dans leur rang un chevronné doté des capacités nécessaires pour faire de ce mandat plein de réalisations bénéfiques au peuple. Par ailleurs, faisant d’une pierre deux coups, l’argentier national a profité de son voyage dans l’espace katangais pour rassurer les gouverneurs de la volonté du gouvernement central d’accélérer le processus de rétrocession des fonds aux provinces.

Laurent OMBA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here