ActualitésDossier à la UneNationSociété

RDC: Sakombi Molendo a fait signer un acte d’engagement au CTI de Moanda

La localité de Moanda a marqué la dernière étape de la tournée de travail dans le Kongo central du ministre des Affaires foncières Aimé Sakombi Molendo. Dans cette cité côtière, le ministre Sakombi Molendo a palpé du doigt les réalités de cette circonscription foncière et constaté l’état de délabrement très avancé des infrastructures qui accueillent l’administration foncière de Moanda.
Il y a aussi rencontré le Conservateur des titres immobiliers ainsi que le Chef de division du cadastre pour des échanges fructueux au Flat hôtel Prosper. A cette occasion, le ministre Sakombi Molendo a loué les performances réalisées par la circonscription foncière de Moanda, comptée parmi les meilleures circonscriptions en termes de recettes.

Le ministre Sakombi Molendo a encouragé les responsables de cette circonscription à redoubler d’efforts en vue de conserver sa cote, notamment en démantelant les réseaux qui entretiennent le coulage.
Le patron des terres RD-congolaises a informé ses hôtes de récentes dispositions relatives au Compte centralisateur dédié aux frais d’inscription, de réinscription et de radiation des hypothèques adoptées le 17 juillet dernier en Conseil des ministres.

Il a en plus martelé sur les mesures relatives au Titrement du patrimoine relevant du domaine privé de l’Etat et des entreprises publiques transformées en sociétés commerciales, avant d’instruire le Conservateur des titres immobiliers et le Chef de division du cadastre de faire l’inventaire des biens concernés dans leurs circonscriptions respectives et de les lui soumettre dans les plus brefs délais.

Au cours de ces échanges, le ministre Sakombi Molendo a insisté sur la numérisation de l’administration foncière qui, à ses yeux, demeure la solution radicale contre le coulage. D’où, la détermination du gouvernement de réaliser, dans un avenir proche, le projet de numérisation des titres et de dématérialisation de tous les actes.
Au terme des échanges, le Conservateur des titres immobiliers et le Chef de division du cadastre ont, à l’instar de leurs collègues des autres circonscriptions du Kongo central et de Kinshasa, signé, en présence du ministre Sakombi Molendo, l’Acte d’engagement qui leur impose le respect de l’orthodoxie professionnelle et des dispositions inaliénables de la Loi foncière comme l’interdiction de superposition de titres, le refus de minoriser les recettes, l’affichage des prix, etc.

A la problématique des Chefs coutumiers et des Ayants-droit, sources des conflits fonciers à Moanda tout comme dans d’autres circonscriptions foncières du Kongo central, le ministre Sakombi Molendo a eu pour réaction: le sol et le sous-sol sont avant tout la propriété exclusive de l’Etat. Ainsi, il a invité ses interlocuteurs à respecter et à faire respecter scrupuleusement les dispositions légales.

Au Kongo central, le patron des terres RD-congolaises, à la tête d’une forte délégation, a lancé sa tournée de travail depuis le samedi 25 juillet 2020. Il l’a commencée par le territoire de Kasangulu et s’est ensuite rendu à Kisantu, Mbanza-Ngungu, Songololo et Luozi, Matadi, Seke-Banza, Boma et Lukula. Cette ronde a consisté en une mission de sensibilisation et de redynamisation de l’administration foncière du Kongo Central et a eu pour point de chute la cité de Moanda.

Au cours de sa croisade sur les terres des Ne-Kongo, le ministre Sakombi Molendo a apporté un soutien moral aux membres des administrations foncières du Kongo central non sans les booster afin de se battre bec et ongles pour la réalisation des assignations fixées pour chaque circonscription foncière en cette période où RD-Congo est durement frappée par la pandémie de Covid-19.

Laurent OMBA

Articles similaires

Fermer
Fermer