ActualitésDossier spécial électionsNation

RDC : Peter Kazadi préside la réunion sur la sécurisation des élections

C’est en sa qualité du président du Comité de pilotage de la sécurisation du processus électoral en cours que le vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières, Peter Kazadi Kankonde, a tenu une réunion dans la salle Virunga de son ministère sur cette question cruciale à moins de 3 mois de scrutins combinés de décembre prochain. Au cours de cette rencontre, le patron de la Territoriale a fait savoir que la sécurisation des élections qui pointent à l’horizon, constitue la grande préoccupation du gouvernement RD-congolais, l’Est du pays étant en proie à l’insécurité.

Toutefois, il a salué les efforts déployés par le Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi, allant dans le sens de stabiliser le pays, afin de permettre à tout le monde de participer à ces élections.

«La République démocratique du Congo se prépare pour les élections générales, qui auront lieu au mois de décembre prochain. La sécurisation de ce processus électoral demeure au centre des préoccupations du gouvernement de la République. D’autant plus que ces élections vont se dérouler en ce moment où une partie de notre territoire national est en proie à l’insécurité et sous l’occupation rwandaise à travers ses supplétifs terroristes du M23. Dans ce contexte, il me paraît impératif de recevoir toutes les parties prenantes à ce processus électoral pour évaluer son déroulement, en vue de dégager les forces, les faiblesses, les risques éventuels et proposer des pistes de solution pour la tenue des élections apaisées_ », a-t-il déclaré.

Puis: «Je profite de cette occasion pour rendre un vibrant hommage à Son Excellence, Monsieur le Président de la République, Chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour son implication personnelle dans la sécurisation du processus électoral, sans oublier ses efforts pour le maintien de l’intégrité territoriale en vue d’assurer la paix à tous nos concitoyens».

Cette 4ème réunion qui a connu la participation de la ministre d’État en charge de la Justice, Rose Mutombo, ainsi que d’autres hautes personnalités du pays, est la suite d’autres séances précédentes ayant tablé sur la  question de la sécurisation des élections de 2023.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page