RDC: Les dépendants des militaires et policiers ont battu le pavé mardi à Kinshasa

0

Le Président de la République Félix Tshisekedi reçoit leurs doléances mercredi.

Réunis au sein de l’Association « Telema Muana ya Mapinga » -TMM-, des femmes, enfants, veuves et orphelins des militaires et policiers ont manifesté mardi à Kinshasa pour protester contre les inégalités sociales dont ils sont victimes. Ils plaident pour l’amélioration des conditions sociales des familles des militaires et policiers, conformément aux prescrits des statuts régissant ces corps qui servent sous le drapeau.

Les dépendants des militaires et policiers ne décolèrent pas contre les mauvaises conditions de vie dans les camps et casernes ainsi que le détournement des rations destinées à leurs familles. Ils ont battu le pavé mardi de Kintambo Magasin à la Cité de l’Union africaine, où se trouvent le bureau et la résidence du Président de la République Félix Tshisekedi.

Arrivée au point de chute, la coordinatrice de « Telema Muana ya Mapinga », Christella Kiakuba, a expliqué le sens de leur manifestation. « Nous ne sommes pas des inciviques comme l’a prétendu le communiqué publié dans la presse par les ennemis de l’amélioration des conditions sociales des dépendants des militaires et des policiers. Le statut des militaires et le statut des personnels de carrière de la Police reconnaissent les avantages à leurs dépendants. Enfants des militaires et des policiers, leurs veuves, leurs orphelins, nous sommes venus ici à la Cité de l’Union africaine pour faire part au Président de la République que nous avons élu des souffrances des enfants et femmes de ces messieurs qui assurent sa garde, qui tombent au front à Beni et ailleurs ou récemment tué et blessés à l’Université de Kinshasa. Nous ne voulons plus d’intermédiaires », a-t-elle martelé.

Très fâchée contre la tentative de faire avorter leur marche, Kiakuba a
insisté: « Nous sommes venus voir le Président de la République pour dire non aux inégalités sociales dont sont victimes les familles des militaires et des policiers ».
Le message semble avoir été capté 5 sur 5. Le Président de la République reçoit mercredi une délégation de TMM, à en croire la brave Kiakuba.