ActualitésNation

RDC : Le Cardinal Ambongo invite les parlementaires à valoriser la spiritualité et la formation permanente

Le Caucus Ave Maria, coordonné par le député national Paul Balenza, initie une série de rencontres avec l’Eglise catholique. Cette nouvelle structure réunit les sénateurs, députés nationaux ainsi que les acteurs sociopolitiques catholiques. Vendredi 26 mars en la paroisse Saint Raphaël, dans la commune de Limete, le Cardinal Fridolin Ambongo, Archevêque métropolitain de Kinshasa, a démarré cette série de rendez-vous par la catéchèse organisée sous le thème: «La foi catholique et l’engagement sociopolitique».

Durant son enseignement, le Cardinal Ambongo a, parmi les recommandations, invité les parlementaires et les acteurs sociopolitiques à valoriser la spiritualité et la formation permanente. «Je vous exhorte vivement à disposer chacun du catéchisme de l’Eglise catholique et du condensé de l’enseignement social de l’Eglise catholique -disponibles dans nos librairies-, à organiser des sessions et échanges sur les grands axes de l’enseignement social pour orienter utilement votre agir sociétal et politique.

C’est particulièrement le sens de l’accompagnement que l’Archidiocèse de Kinshasa entend vous assurer», a-t-il recommandé. «Ne posez pas des bonnes œuvres seulement pendant la campagne électorale pour arracher les voix contre quelques donations parfois humiliantes», a-t-il déclaré, invitant ses enseignés à rayonner à travers les œuvres de charité et à promouvoir la fraternité et la solidarité entre eux.

En organisant cette rencontre avec les parlementaires catholiques, l’Archevêque métropolitain de Kinshasa veut les inciter à travailler pour le bien supérieur du pays. «C’est une initiative que nous venons de prendre parce que ce soit nous les pasteurs que ce soit les députés catholiques, eux-mêmes se sont rendus compte qu’il y avait un vide, la nécessité de se rencontrer pour réfléchir sur notre foi chrétienne, notre foi catholique par rapport à nos différents engagements dans le domaine social», a expliqué devant la presse, Fridolin Cardinal Ambongo à l’issue de la messe.

Et de compléter: «aujourd’hui, c’était particulièrement le monde politique: comment on peut être à la fois chrétien catholique convaincu et un bon député parlementaire qui travaille pour le bien supérieur de son pays. C’est cette articulation qui est au centre de notre rencontre d’aujourd’hui». Pour le Cardinal Ambongo, être chrétien, est un processus. «On n’est jamais chrétien à 100%. Nous le serons lorsque nous accèderons au paradis mais en attendant nous devons faire un effort chaque jour, c’est pourquoi cette plateforme est nécessaire pour les députés catholiques et demain pourquoi pas d’autres chrétiens qui le veulent s’associer à nous pour que nous puissions réfléchir sur comment vivre notre foi chrétienne, foi catholique pour que cette foi puisse rayonner dans les différents domaines de la vie sociale», a-t-il encore expliqué.

Dans le cadre de cet accompagnement, a souligné le Cardinal Ambongo, il y aura des sujets essentiels à examiner. Par exemple: la notion de la conscience, l’articulation entre les actes humains et ceux moraux, etc.

CB

Articles similaires

Fermer
Fermer