ActualitésNation

RDC : Judith Suminwa déclare son patrimoine

La première ministre Judith Suminwa a déposé, mardi 9 juillet, sa déclaration de patrimoine au greffe de la Cour constitutionnelle, en application de l’article 99 de la Constitution. Au cours de la réunion du Conseil des ministres du 21 juin, Judith Suminwa avait déjà insisté sur le respect de cette disposition constitutionnelle.

Le premier alinéa dudit article oblige le Président de la République et les membres du gouvernement de «déposer devant la Cour constitutionnelle, la déclaration écrite de leur patrimoine familial, énumérant leurs biens meubles, y compris actions, parts sociales, obligations, autres valeurs, comptes en banque, leurs biens immeubles, y compris terrains non bâtis, forêts, plantations et terres agricoles, mines et tous autres immeubles, avec indication des titres pertinents» et ce, «avant leur entrée en fonction et à l’expiration de celle-ci».

Après avoir rempli son devoir, Suminwa a annoncé que l’opération devra se poursuivre avec tous les membres de son gouvernement avant la fin de cette semaine. «C’est un devoir que nous devons faire dans les 30 jours après notre prise des fonctions. La majorité des ministres ont déjà préparé leurs déclarations de patrimoine familial. Et ils auront à les déposer d’ici jeudi au plus tard», a-t-elle expliqué. Il s’agit pour la première ministre d’un «geste important» qui «permet aussi de démontrer la volonté de transparence».

«La Cour constitutionnelle est au courant de tout ce que je possède aujourd’hui. Le jour où je partirai, en toute transparence, je ferai l’exercice de venir déposer ce que j’aurais eu à acquérir pendant cette période. Au moins, ça permet de démontrer que tout citoyen quel que soit le niveau où il se trouve, doit respecter la loi», a rassuré la cheffe du gouvernement. Avec ce geste, Judith Suminwa a lancé un message fort sur son attachement au respect des textes.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page