ActualitésDossier à la UneJustice

Détournement présumé de 57 millions de dollars: l'Ordonnance du Tripaix de Matete permet de découvrir pourquoi le Parquet poursuit Kamerhe

Vital Kamerhe a été placé en détention préventive de 15 jours samedi alors qu’il sollicitait une mise en liberté provisoire auprès du Tribunal de paix de Matete. Le public peut cependant découvrir le motif pour lequel le Parquet poursuit le Directeur de Cabinet et allié du Président Félix Tshisekedi grâce à l’Ordonnance rendue publique par cette juridiction. Il s’agit du détournement présumé de 57 millions de dollars.

Dans sa présentation de l’inculpé, le Ministère public, représenté par l’avocat général Sylvain Kaluila, a allégué qu’il reproche à Kamerhe « le fait d’avoir à Kinshasa, en tant que Directeur du cabinet du Chef de l’État et superviseur des travaux du Programme d’urgence de 100 premiers jours du Chef de l’État, détourné des fonds de l’État en passant par le mécanisme d’attribution des marchés publics de gré à gré à des entreprises fictives », renseigne l’Ordonnance du Tribunal de paix de Matete.

Le document cite notamment les sociétés Samibo et Trade Plus. La première « avait reçu en numéraires -liquides- la somme de 47 millions de dollars par la RawBank. Selon le Tripaix de Matete, cette somme a disparu du circuit bancaire sans être affectée à la construction des 3000 maisons préfabriquées ».

L’entreprise Trade Plus a reçu, pour sa part, « 10 millions de dollars pour la fourniture des médicaments alors que cette dernière n’est pas dans le domaine pharmaceutique et tient juste une quincaillerie ». Le Ministère public relève l’incident selon lequel « les produits commandés » par Trade Plus sont arrivés à Kinshasa ayant atteint la date de péremption pour la grande partie » et sont donc « impropres à la consommation ».

Le Ministère public dit ne pas omettre d’autres griefs dont les enquêtes sont en cours. Kamerhe rejette en bloc toutes ces accusations.

YA KAKESA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer