Actualités

Patrick Muyaya et Carlos Martens échangent autour de sujets de l’heure

Le ministre en charge de la Communication et Médias et porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya Katembwe, a reçu, le lundi dans son cabinet de travail, le député français d’origine RD-congolaise, Carlos Martens Bilongo. Au cœur de leurs échanges, la situation de guerre à l’Est du pays, les élections prévues cette année, mais également les relations bilatérales entre Paris et Kinshasa, sans oublier d’autres points concernant l’environnement et l’éducation en RD-Congo. Lors des échanges, Carlos Martens Bilongo a eu les mots qu’il faut afin de condamner avec la dernière énergie l’agression de la RD-Congo par le Rwanda sous du mouvement terroriste du M23 interposé, fustigeant en général la situation sécuritaire dans l’Est de la RD-Congo.

Toutefois, a-t-il noté, «il faut remercier le gouvernement RD-congolais qui a aussi fait la pression nécessaire pour que la France condamne, parce que c’est très difficile pour la France de mettre les mots sur les situations, en ce sens qu’il y a des relations bilatérales entre la France et le Rwanda et une histoire aussi commune». Et de poursuivre: «mais aujourd’hui, les faits avérés sont très graves. Nous condamnons encore une fois comme l’a fait la France par voie de communiqué officiel, les relations entre le Rwanda et le M23 et ses exactions qui sont réelles, justifiées, déclarées et officielles au niveau de l’Est de la RD-Congo avec le M23».

Le député français a en outre évoqué les prochaines élections en RD-Congo, tout en promettant en cas de nécessité, l’aide de Paris pour ce processus électoral. «On va suivre, on va porter notre aide si les RD-Congolais en ont besoin. Ensuite, on voit le processus de loin, on voit que ça avance bien, on voit que l’enrôlement se situe bien, bientôt il va démarrer. Donc, les choses vont en bonne intelligence. Il y a une grosse communauté RD-congolaise en France qui est très enthousiaste», a-t-il laissé entendre.

Pour sa part, Patrick Muyaya s’est réjoui de cette visite de Carlos Martens Bilongo avec qui ils ont longuement échangé sur divers sujets importants. «C’est une grande joie de recevoir Carlos, parce que vous vous rappellerez que j’ai passé de bonnes années à l’Assemblée nationale, et quand je le vois, je me revois un peu parce qu’il est à la fois membre de la commission Affaires étrangères. Je l’étais aussi. Il préside le groupe d’amitié France-RD-Congo, j’étais membre de ce groupe. Ça veut dire que c’est une joie de le recevoir. Ici, c’est un sentiment particulier parce qu’il est député français certes, mais il est originaire de la République démocratique du Congo, et c’est pour la première fois qu’il foule ses pieds ici», s’est réjoui le ministre Muyaya.

Et d’ajouter: «l’environnement, l’éducation, la guerre peut-être qu’il n’a pas eu le temps de le dire… Ce sont des domaines qui concernent l’avenir. Évidemment, nous avons eu le temps de parler de tout ça. Nous avons eu le temps aussi de parler de la situation à l’Est. Nous avons rappelé la volonté des RD-Congolais de retrouver la paix et la nécessité pour la France de s’impliquer davantage». Patrick Muyaya a enfin émis le vœu de voir Carlos Martens Bilongo revenir régulièrement dans le pays d’origine de ses parents.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page