ActualitésDossier à la UneNation

RDC : Willy Ngoopos lance les travaux de l’avenue de la Paix à Kisenso

L’avenue de la Paix qui relie les communes de Matete et Kisenso bientôt remise en état. Le vice-Premier ministre et ministre des Infrastructures et des travaux publics -ITP-, Willy Ngoopos, a lancé, mercredi 13 mai 2020, les travaux de réhabilitation de cette route longue de 7,5 Km. «Dans un premier temps, 2,5 Km de cette artère qui va de Matete jusqu’au Kongo central en passant par Kisenso et N’Djili Brasserie, sont concernés avant d’entamer la deuxième étape», a souligné le patron des Infrastructures RD-congolaises. En procédant au lancement de ce chantier, le vice-Premier ministre et ministre des ITP tien à l’amélioration de la voie de communication entre les populations des commune de Matete, Kisenso et celles de N’Djili Brasserie. L’avenue de la Paix est une route très active et mouvementée mais qui se trouve dans un état indescriptible depuis des lustres. Julio Kisoso, sous-directeur technique de l’OVD, a donné des explications portant sur la nature des travaux à effectuer sur cette route. «Il s’agira de la construction d’une chaussée souple. Nous allons commencer par la construction des caniveaux, des dalots, des murs de soutènement, etc. Le projet est subdivisé en trois lots. Le premier partira des avenues Congo-Japon jusqu’au Masiala sur une distance de 2,5 Km pour une durée de quatre mois», a-t-il souligné. Voilà qui a fait la joie des habitants de ce coin de la ville de Kinshasa. La journée de mercredi n’était pas du tout repos pour Willy Ngoopos. Bien avant le chantier de l’avenue de la Paix, il était  au site érosif de Livulu, dans la municipalité de Lemba, pour se rendre compte de l’évolution des travaux. Sur place, le Directeur général de l’Office des voiries et drainage -OVD-, Franck Kalumba, a donné des explications sur l’évolution des activités. Le collecteur étant déjà bien en place, le patron de l’OVD a rassuré le VPM Ngoopos que les travaux sont réalisés à 60% et qu’ils ne restent que des finitions pour que la route soit remise aux usagers. Sur le site, le vice-Premier ministre et ministre des ITP a échangé avec la population qui lui a proposé de prendre en compte les environnements du chantier érosif en vue de protéger leurs habitations. Attentif aux cris d’alarmes de ses compatriotes, Willy Ngoopos a demandé à l’OVD de terminer toutes les réalisations.

Dorian KISIMBA

Articles similaires

Fermer
Fermer