Actualités

Kinshasa : Ngobila remet des vivres et non vivres aux handicapés et orphelins à Limete et N’Djili

Gentiny Ngobila Mbaka, gouverneur de la ville de Kinshasa, a communié avec des personnes en situation difficile hébergées dans quelques centres de la capitale. Dimanche 7 juin, il s’est rendu d’abord au centre d’hébergement pour handicapés de Funa, dans la commune de Limete, où il a été accueilli avec pompe. Dans son mot de bienvenue, le président des handicapés de ce centre a remercié le gouverneur de la ville pour cette visite combien significative pour eux.

Sans passer par le dos de la cuillère, il a fait part à l’autorité urbaine de difficultés auxquelles ils font face. «Papa gouverneur, nos maisons construites depuis l’époque des flamands sont déjà en mauvais état avec des toitures qui suintent. Les fosses sceptiques aussi sont déjà remplies et chaque fois il pleut, la parcelle est victime des inondations», a-t-il expliqué. Dans son mot de circonstance, le gouverneur Ngobila a promis d’instruire ses services pour un début imminent des travaux de réfection de ce centre qui regorge 117 familles. Il n’y est pas parti mains bredouilles.

L’actuel locataire de l’Hôtel de ville de Kinshasa leur a apporté des sacs de riz, de maïs, des cartons de sardines, des sacs de sucre, des cartons de tomates ainsi que des bonbons pour les enfants. Dans le cadre de la lutte contre la pandémie à Coronavirus, Gentiny Ngobila Mbaka a sensibilisé les handicapés sur les mesures barrières et les règles d’hygiène. C’est dans cette logique qu’il leur a remis 1200 cache-nez, des laves mains, des cartons de solutions hydro-alcooliques et une somme d’argent. De là, le cortège du premier citoyen de la ville a pris la direction de la commune de N’Djili où quatre orphelinats ont aussi été assistés. Il s’agit de l’œuvre «La samaritaine» de la congrégation des sœurs thérésiennes, de l’orphelinat «Ameema», de «Maman Mobokoli» et de «Cité de Gwalo».

«Nous sommes venus manifester notre solidarité vis-à-vis des orphelins et leur dire qu’ils ne sont pas abandonnés. Nous avons amené des sacs de semoule, de riz, de sucre, des boites de lait, des bidons d’huile et autres vivres», a indiqué Gentiny Ngobila, en invitant d’autres personnes de bonne volonté à faire de même en faveur des nécessiteux. Là aussi, il a sensibilisé les orphelins sur les mesures barrières et des règles d’hygiène en vue de barrer la route à la propagation du Coronavirus.

OK

Articles similaires

Fermer
Fermer