ActualitésNation

Nangaa appelle au respect du délai de dépôt des candidatures

Corneille Nangaa Yobeluo, président de la Commission électorale nationale indépendante -CENI-, a, samedi 04 août dernier au palais du peuple, animé une réunion  du comité de liaison CENI – partis politiques. Ce cadre de concertation et d’échanges d’informations essentielles sur le processus électoral a regroupé les mandataires des Partis politiques et regroupements politiques légalement reconnus en RD-Congo et régulièrement accrédités par la CENI. Leurs échanges ont tourné autour des enjeux électoraux de l’heure, principalement le dépôt des dossiers des candidatures à la présidentielle et aux législatives nationales dans les différents Bureaux de réception et traitement des candidatures -BRTC- à travers l’étendue nationale. Dans son mot de circonstance, Nangaa a insisté sur la prise en compte du respect strict du calendrier électoral. Raison pour laquelle il invite tous les candidats indépendants, les partis et regroupements politiques à capitaliser les 4 jours restant pour le dépôt des candidatures à la présidentielle et à la députation nationale.
 
A quatre jour de la clôture de dépôt des candidatures à la présidentielle et aux législatives nationales, Corneille Nangaa attire l’attention des Partis et Regroupements politiques sur le respect strict du calendrier électoral. Cette réunion tenue au Palais du peuple était une occasion propice pour Nangaa de rappeler aux uns et aux autres qu’il ne reste que deux jours pour que les BRTC soient fermés au public en ce qui concerne le dépôt des candidatures et cela, précise-t-il,  conformément au calendrier électoral rendu public par la CENI le 05 novembre 2017. «Je convie les candidats indépendants, les partis et regroupements politiques à capitaliser les 2 jours restant afin de déposer leurs dossiers de candidature en bonne et due forme dans les différents BRTC car la CENI n’envisage aucune prolongation. C’est en ces termes que nous  rappelons aux acteurs politiques qui voudraient bien participer à la conquête de 500 sièges à l’Assemblée nationale de la RD-Congo et à la présidentielle du 23 décembre 2018», a-t-il appelé. Nangaa a par ailleurs usé d’une méthodologie efficace consistant à montrer aux mandataires des partis et regroupements politiques comment remplir les différents formulaires de dépôt de candidatures, qui doit les remplir, avec quelle encre et en quel caractère faudra-t-il le faire. Cette pédagogie a permis d’élucider quelques confusions dans le chef des acteurs politiques. Sur cette question principalement,  confie-t-il, beaucoup de partis et regroupements politiques ont fait preuve de lacunes qui poussent la CENI à juger irrecevables certaines listes de candidatures. «Les huit formulaires de déclaration de candidature ont été ainsi passés au peigne fin, l’un après l’autre, du C1 -formulaire de déclaration de candidature à l’élection présidentielle ou législatives- au C8 -formulaire de synthèse des candidatures aux élections législatives. Nous vous invitons à développer davantage la dimension administrative et organisationnelle de vos structures au lieu d’attendre toujours les derniers jours», a-t-il signifié. Sur place, une autre question  à  l’ordre du jour de ces assises est celle liée aux différentes pièces à joindre à la déclaration de candidature, notamment la photocopie de la carte d’électeur obligatoirement par le candidat titulaire à la députation nationale et ses deux suppléants, le certificat de nationalité et l’extrait du casier judiciaire pour le candidat président de la République, l’original de la preuve de paiement de la caution non remboursable, les quatre photos passeport -de préférence en couleur. Selon Corneille Nangaa, les conditions d’éligibilité, d’inéligibilité et les procédures à la clôture des BRTC ont été également rappelées aux mandataires des Partis et Regroupements politiques.
Avant de clore son intervention, le président de la CENI a annoncé aux participants à cette réunion, l’embarquement des premiers matériels électoraux constitués, selon lui, des kits bureautiques en province de Chine et des machines à voter en provenance de Corée du Sud. Une autre annonce faite par Corneille Nangaa est celle d’une mission intégrée que la CENI lance sur terrain en vue de procéder au repérage des Bureaux de vote et de dépouillement -BVD-, à l’affichage des listes provisoires des électeurs, à la sensibilisation sur la machine à voter et à l’identification et au recrutement des formateurs, des membres des bureaux de vote et de dépouillement -MBVD- et des membres des centres locaux de compilation des résultats -MCLCR- sur toute l’étendue du territoire national.
Parousia MAKANZU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer