ActualitésNation

RDC: José Mpanda obtient l’acquisition d’un centre national de radiothérapie

La RD-Congo va bientôt acquérir un centre national de radiothérapie, don de l’Agence internationale de l’énergie atomique -AIEA. Cette offre s’inscrit dans le cadre du Programme de lutte contre les zoonoses -projet ZODIAC-, dont l’implémentation est fondée sur la mise en œuvre d’un réseau international des laboratoires d’analyses en anticipation d’autres pandémies similaires à Ebola, Coronavirus, etc.

Cette acquisition de haute portée est une œuvre signée José Mpanda. Le ministre congolais de la Recherche scientifique et innovation technologique a réussi à convaincre l’assistance, ainsi que les responsables de l’Agence au cours de sa participation à la 64ème Session ordinaire de la conférence générale de l’AIEA, tenue du 21 au 25 septembre dernier, à Vienne, capitale de l’Autriche.

Le chef de la délégation congolaise n’était pas seul à ces assises. Il était accompagné d’un groupe d’experts, composés notamment de deux officiers de liaison de la RD-Congo auprès de l’AIEA, le professeur Oscar Shetonde et son adjoint le professeur Jérémie Muswema.

En marge de cette rencontre, le numéro un de la Recherche scientifique et innovation technologique en RD-Congo a eu des rencontres fructueuses avec les autorités de l’Agence, notamment le Directeur Général et le directeur Afrique du Département de la coopération technique. Devant ces officiels, José Mpanda a remercié l’AIEA pour son accompagnement dans le cadre de la coopération et l’a remerciée pour son assistance particulièrement pendant cette période de la pandémie à Covid-19, pour avoir octroyé à la RD-Congo des kits RT-PCR pour le dépistage de la maladie.

S’agissant du processus de redémarrage du réacteur de recherche Trico II du CGEA/CREN-K, José Mpanda a réaffirmé la décision du Gouvernement de la RD-Congo de redémarrer ce réacteur de recherche TRICO II, avec l’assistance bien entendu de l’AIEA.

A ce sujet, le Directeur général et son Directeur Afrique à la coopération technique -TCAF- ont promis au ministre de la Recherche scientifique et innovation technologique -RSIT- le soutien de l’Agence en faveur de la RDC à la fois sur le plan technique, administratif, etc.

José Mpanda a profité de cette occasion pour confirmer la nomination du nouveau NLO -officier de liaison- de la RDC auprès de l’AIEA, en la personne du Professeur Oscar Shetonde Mihigo, qui a été présenté avec l’un de ses assistants, le Professeur Jérémie Muswema Lunguya. Les données physiques de ces deux membres du bureau du NLO ont été intégrées dans le système de l’AIEA.

Le ministre José Mpanda et ses interlocuteurs ont aussi abordé la question de la médecine nucléaire, notamment en ce qui concerne le projet PACT -Programme d’Action pour le Traitement du Cancer- pour lequel l’Agence attend la désignation du Point Focal, afin que la mission dudit projet soit lancée et ce, à travers toute la République.

Ce projet vise à identifier les besoins de la RD-Congo dans la lutte contre le cancer et d’appuyer ou accompagner la RD-Congo dans ses efforts à améliorer la prise en charge de cette maladie.

José Mpanda a réussi à convaincre l’assistance, à travers sa déclaration à la 64ème Session de la Conférence générale de l’AIEA, axée particulièrement sur le renouvellement de l’engagement du Gouvernement congolais à redémarrer son réacteur de recherche ainsi que la promesse ferme de la nomination prochaine du point focal national du projet PACT.

Le Directeur général de l’AIEA a, à son tour, profité de l’entrevue avec José Mpanda pour l’informer du Programme de lutte contre les zoonoses en l’invitant à impliquer la RD-Congo afin qu’elle puisse profiter de ce programme également, dont l’implémentation est fondée sur la mise en œuvre d’un réseau international des laboratoires d’analyses en anticipation d’autres pandémies similaires à Ebola, Coronavirus, etc.

Aussi, dans le cadre du plan intégré d’appui à la sécurité nucléaire -INSSP, dont le point focal national est le Professeur Jérémie Muswema; adjoint du NLO-, les officiels de l’Agence ont encouragé le ministre Mpanda à lancer l’opérationnalisation du Conseil National de Sécurité nucléaire (CNSN).

Avec Forum des As

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer