Moise Ekanga: son cadeau grandeur-nature aux Sankurois

0

C’est un cadeau grandeur-nature que vient d’offrir Moïse Ekanga à ses frères et sœurs de Sankuru. Un pont, long de 80m, large de 4m, et 10m de profondeur, jeté sur la rivière Lowale. Cet ouvrage, situé à 59km de la ville de Lodja, a été réalisé sur fond propre du sénateur Ekanga et sa construction a duré deux mois et demi, avec une capacité de 30 tonnes. «Nous avons répondu aux cris des populations qui devaient attendre environ 12h pour traverser la rivière», a fait savoir Moïse Ekanga, ému d’avoir apporté sa pierre à l’édifice pour soulager les difficultés de ses frères et sœurs de Sankuru, jadis contraints de patienter un demi-jour pour traverser la rivière Lowale. Œuvre de la Fondation Moïse Ekanga, cet ouvrage a été réalisé en vue de désenclaver cette province et de faciliter les échanges commerciaux entre les territoires de Lodja, Lomela, Kole au Sankuru, de Dekese au Kasaï et certains autres territoires de la Tshuapa. Le pont Lowale a été la cause d’une joie immense dans le chef des Sankurois venus de tous les coins de la province pour non seulement assister à son inauguration mais aussi manifester son satisfecit et bénir Moïse Ekanga, initiateur de l’œuvre. «Le pont Lowale va faciliter nos activités. Nous n’allons plus payer 15.000 FC ou plus pour le transport de nos marchandises par les piroguiers de fortune», s’est réjoui un habitant. Et Jean-Paul Tshikala de poursuivre: «on était au bout de souffle. Moïse Ekanga est venu nous enlever ce fardeau. Il est notre Moise, le sauveur».

La construction d’un hôpital moderne avec morgue en vue

Sauveur, Moïse Ekanga n’a pas dérobé ce qualificatif. C’est le mérite d’un homme épris de compassion pour les siens et déterminé à voler à leur secours. Au bénéfice des Sankurois, Ekanga compte plus d’une œuvre. A Lomela, son territoire d’origine et fief électoral, l’argentier de Joseph Kabila a réussi le pari de construire 9 ponts dans la chefferie de Djonga et de réhabiliter 499 kilomètres de route internes pour relier les six secteurs de ce territoire. En plus des infrastructures, Ekanga a donné aux Sankurois la possibilité de communiquer avec le monde à l’aide des antennes de téléphonie mobile installées dans cette province. Il n’est pas opportun de mentionner, dans la liste des œuvres d’Ekanga en faveur des Sankurois, une cité moderne en plein centre, un marché modernisé, l’éclairage public à base de l’énergie solaire, la construction des écoles, le transport fluvial, etc. A son actif, il convient également d’inscrire la disponibilité des engins de transport sur le fleuve pour assurer la liaison entre Sankuru et Kinshasa à moindre coût. En cours de réalisation, c’est un pont métallique sur la grande rivière Lomela que Moïse Ekanga veut offrir à ses frères et sœurs. Son inauguration est annoncée dans un avenir proche, a appris «AfricaNews». Il s’en suivra la construction d’un hôpital moderne avec morgue et d’une école technique moderne à Lomela.

Laurent OMBA

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom