Dossier à la UnePolitique

Dialogue: Franck Diongo accuse les participants de comploter contre la République

Au cours de l’émission «Deux sons de cloche» vendredi 16 septembre dernier sur
le plateau de la RTNC, le député de l’Opposition Franck Diongo,
s’appuyant sur la constitution de la République, a insisté sur le fait
que le deuxième mandat du président Joseph Kabila expire le 19
décembre prochain. «A cette date, il y aura alternance. C’est pourquoi
le 19 septembre, nous allons marcher pour renouveler le préavis à
l’endroit de Kabila», a dit Diongo, accusant les participants au
dialogue politique à la Cité de l’Union africaine de comploter contre
la République. La date du 19 septembre est significative car elle
coïncide avec les dispositions de l’article 73 de la constitution qui
stipulent: «Le scrutin pour l’élection du Président de la République
est convoqué par la Commission électorale nationale indépendante,
quatre-vingt dix jours avant l’expiration du mandat du Président en
exercice».

Articles similaires

Fermer
Fermer