ActualitésDossier à la UnePolitique

Meeting Lamuka: entre Félix et Fayulu, Katumbi doit choisir

La Place Sainte Thérèse dans la commune de N’djili accueille ce samedi 2 février le tout premier meeting post-électoral de la coalition Lamuka.

Ce meeting se tient sur fond de divergence entre les différents bonzes de cette coalition qui a soutenu la candidature de Martin Fayulu à la présidentielle du 30 décembre 2018.

Les uns ont publiquement manifesté leur soutien au Président Félix-Antoine Tshisekedi, vainqueur de la présidentielle. Les autres continuent de contester cette victoire et de réclamer « la vérité des urnes » au profit de Martin Fayulu qui, de leur avis, est le « vrai » vainqueur.

Au nombre des personnalités de Lamuka soutenant le Président Félix Tshisekedi, l’on compte principalement les cadres d’Ensemble pour le changement de Moïse Katumbi. Ce dernier est resté muet depuis la publication des résultats provisoires et définitifs de l’élection présidentielle. Le silence du boss donne lieu à des interprétations diverses.

Sa position officielle est très attendue au cours du meeting de ce jour à Sainte Thérèse. Le message de Katumbi, s’il y en aura, sera perçu comme un choix entre Félix Tshisekedi, le candidat de son choix devenu Président et donc en mesure de l’exempter des poursuites judiciaires qui l’empêchent de rentrer au pays, et Martin Fayulu, le candidat de la coalition qui semble persévérant dans sa recherche d’une aiguille dans une botte des foins.

Le 2 juin 2018 à Sainte Thérèse toujours, Moïse Katumbi, depuis Bruxelles, a, à travers la vidéo-conférence, donné son message aux militants d’Ensemble lors d’une rencontre populaire à laquelle Pierre Lumbi, Delly Sessanga, Claudel Lubaya, Adam Bombole et cie ont participé.

Laurent OMBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer