RDC – Camille Mayunda: «‘‘Le Plan de trésorerie’’ permet d’assoir une gestion efficace des finances»

0
7

Au cours d’un entretien accordé à AfricaNews, Camille Mayunda, haut-cadre de l’Union pour la nation congolaise -UNC- et expert en finances, a donné son avis sur le «Plan de trésorerie» élaboré par le ministère des Finances, créant une vive controverse au sein de l’opinion RD-congolaise. A en croire le proche collaborateur de Vital Kamerhe, il n’y a donc pas lieu de polémiquer autour de ce sujet. «Le Plan de trésorerie est un outil de pilotage de l’exécution du Budget de l’Etat au regard des fluctuations de la conjoncture et des contraintes actuelles», a-t-il éclairci.

S’exprimant sur le «Plan de trésorerie», Camille Mayunda s’est appesanti sur l’approche technique de cet outil. Une vive polémique s’est installée à travers le pays depuis la publication de ce document par le ministère des Finances. Mayunda estime, pour sa part, qu’il s’agit d’une démarche tout à fait normale, d’autant plus qu’un PTR est un outil destiné «à asseoir une gestion efficace des finances, se basant sur les recettes réellement réalisées». Et de préciser: «Le Plan de trésorerie fait partie de la planification stratégique. Il consiste à imaginer la situation dans un proche avenir. Il traduit une gestion orthodoxe et efficace. Il est établi sur base des recettes réellement réalisées sur la prévision à intervalles soit un mois, un trimestre ou un semestre…, des flux des liquidités recevables. Il retrace le timing futur sur la période de planification». Allant dans le même sens que les directeurs de cabinet des ministres du Budget et des Finances, Camille Mayunda a tenu à apporter des explications supplémentaires sur ce sujet. «Il ressort de cette analogie que les responsables financiers estiment les besoins futurs en liquidité, planifient le financement de ces besoins et exercent un contrôle sur la trésorerie nette. Les estimations contenues dans le plan de trésorerie sont relativement précises et présentent des fortes chances de ne pas trop s’éloigner de la réalité. Il concerne les flux financiers relevant des activités normales ainsi que tout autre flux financier. Il tient compte des options générales ainsi que des résultats espérés», a-t-il précisé. Selon Mayunda, le PTR ne peut en aucun cas modifier la loi des finances. Etant un guide des dépenses de l’Etat, le Plan de trésorerie a été l’un des 5 repères structurels du Programme de référence que le gouvernement RD-congolais a conclu avec le Fonds monétaire international -FMI. De l’avis de Camille Mayunda, ce document n’est pas à confondre avec le Budget. «Par contre, le Budget est la traduction chiffrée des besoins exprimées. Il est annal -du point de vue principe, une dépense si minime soit-elle doit y être prévue. Il est approuvé après son élaboration par le Conseil d’Administration au niveau d’entreprises et l’Assemblée nationale au niveau des nations, après vote et promulgation. Il fait l’objet d’évaluation dans le but de dégager les écarts positifs ou négatifs, au regard des allocations prévues», a-t-il soutenu.Brice NLANDU

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here