ActualitésNationSociété

Maï-Ndombe: le ministre Nimba exhorte les fils à investir dans leur province

Nimba Mpele, ministre provincial du Plan, Economie, Commerce et Portefeuille du Mai-Ndombe, a exhorté, vendredi 11 octobre, les filles et fils de sa province ainsi que la Diaspora à s’investir dans le développement de cette partie de la RD-Congo en général et de la ville de Yumbi en particulier. C’était au cours d’un entretien à chaud que l’élu de Yumbi a profité de faire  un état des lieux de sa province.

Pour le ministre provincial, en même temps l’élu de YumbI, il est plus que temps pour tous les fils et filles de Maï-Ndombe de concourir à l’émergence de leur terre natale, chacun dans son secteur d’intervention, en s’impliquant dans la modernisation, idée chère au Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi.

Interrogé, Nimba a réaffirmé sa détermination de contribuer au développement et à l’émergence de sa province avant de solliciter l’accompagnement du gouvernement central et des partenaires étrangers. Faisant l’état des lieux de sa province, il a estimé que les nouvelles provinces issues de l’ex-Bandundu manquent d’infrastructures de base nécessaires à leur développement. Outre les défis liés à l’absence de routes de desserte agricole, ces nouvelles provinces doivent construire des ponts et baliser les lits des certaines rivières. De son avis, les problèmes d’infrastructures ne posent pas tant de souci. Quant aux atouts, sa province dispose des vastes étendues favorables à l’élevage et à agriculture. «Le Maï-Ndombe a des forets pour exploiter du bois. Ce dernier constitue la plus grande réserve de sa province qui est encore vierge» a-t-il dit avant d’appeler les investisseurs à découvrir les trésors cachés qui ont permis au Roi belge d’en faire son domaine privé. S’agissant de la gratuité de l’enseignement, il a confirmé que cette situation est effective au niveau de la province.  Pour ce faire, ce membre de l’exécutif provincial a condamné les évènements qui se sont passés en décembre 2018 à Yumbi et ne souhaite pas les revivre. Actuellement, a-t-il ajouté, le calme règne entre les membres des deux communautés Banunu et Batende. «50 personnes sont aux arrêts à Ndolo. En attendant, les enquêtes continuent pour que la justice soit faite», a-t-il.

Pour une petite histoire

La province tient son nom du lac Maï-Ndombe qui signifie eau noire. Le ministre provincial Nimba Mpele est un homme politique qui est passé par l’UDPS comme vice-président de la section de la ligue  parisienne en France, ensuite secrétaire général du parti dénommé le Rassemblement des démocrates progressiste -RDP- et élu député provincial de circonscription électorale de Yumbi sur la liste du PPRD.

BIKUG

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer