ActualitésDossier à la UneNation

Mabaya accusé pour détournement d’USD 2,34 millions

Les membres du personnel des cabinets de l’ancien bureau du Sénat ont décidé de porter plainte contre l’ancien questeur Jean Philibert Mabaya auprès de l’administrateur principal de la sécurité intérieure pour détournement de plus d’USD 2,34 millions destinés à leurs indemnités de sortie. Ils ont aussi indexé cet ancien proche collaborateur de Léon Kengo Wa Dondo, au bureau sortant du Sénat, pour cumul du trop perçu sur l’achat des véhicules à crédit. Dans une correspondance parvenue à la rédaction de «congoprofond.net», le personnel politique et d’appoint sollicite l’implication de la sécurité intérieure pour tirer cette affaire au clair. «A l’issue de nos prestations de douze ans, soit de 2007 à 2019 au sein des cabinets des différents membres du bureau du Sénat, nous continuons à attendre jusqu’à ce jour, nos indemnités de sortie pourtant déjà liquidées par le gouvernement suivant la lettre du 15 décembre 2019 signée par le ministre des Finances…», font savoir les membres du personnel des cabinets de l’ancien bureau du Sénat. Ainsi, le personnel réclame la sommation des montants, ci-après: USD 1.609.489,76 au titre des indemnités de sortie non encore perçues jusqu’à ce jour et USD 1.362.999, 56 représentant le trop perçu sur les retenues auxquelles il a été astreint de mai 2013 à avril 2015 ayant affiché, au bout du compte, un solde d’USD 2.342.243,01, montant dont les traces de transmission à la BIAC se font encore attendre, indique cette correspondance signée par le représentant de ce personnel, Emmanuel Mandala Mayulu. Tout en demandant au responsable de la sécurité intérieure de mener «si possible» des investigations fouillées, ces membres des anciens cabinets exigent d’être remis dans leurs droits.

Avec Congoprofond.net


Articles similaires

Fermer
Fermer