ActualitésDossier à la UneNationSociété

RDC : Lokondo propose la territoriale des non originaires

Le député Henri-Thomas Lokondo n’est resté indifférent dans les débats sur les incidents survenus dans le Kongo central. Au vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, sécurité et affaires coutumières, il a été très direct au regard ce qui se passe dans d’autres coins de la République. «Un homme d’Etat n’a pas d’état d’âme. Non. Non, Monsieur le vice-Premier ministre. Non. Je dis non!», a martelé l’élu de Mbandaka très peiné par les tueries et la façon dont la question de la province du Kongo central est gérée. Dans son intervention, il a attiré l’attention du VPM Gibert Kankonde sur la problématique de la province portuaire. «Ce qui se passe au Kongo central mérite une attention particulière. La situation risque de nous dépasser si on ne fait pas attention», a lancé le député Lokondo. A la lumière de la situation du Kongo central où le gouverneur n’est pas en harmonie avec l’Assemblée provinciale, l’élu de la ville de Mbandaka a poussé son raisonnement plus loin que son nez en vue de consolider la cohésion nationale. Dans ses arguments, Lokondo a prévenu pour éviter d’éventuels conflits qui freinent le développement au niveau de la territoriale. «Moi, je pense qu’il faut recourir au système de nommer les non originaires à la tête des provinces. Ceci bien entendu pour la consolidation de la cohésion nationale», a-t-il conseillé.

Dorian KISIMBA

Articles similaires

Fermer
Fermer