ActualitésDossier à la UneEcofin

L’OCC se dote d’une agence dans le Grand Bandundu

Le Directeur général de l’Office congolais de contrôle -OCC-, Célestin Pierre Risasi Tabu wa M’Simbwa et toute son équipe ne cessent de contribuer à la Révolution de la modernité initiée par le Président de la République Joseph Kabila Kabange. Après 44 ans d’existence, l’OCC vient de se doter d’une importante antenne dans le Grand Bandundu. Il s’agit de l’agence OCC Kikwit-Bandundu. La cérémonie marquant l’installation officielle des animateurs et le lancement des activités de cette agence est intervenue le 5 juillet 2018, en présence du gouverneur de la province du Kwilu, le Professeur Michel Balabala, du Dg de l’OCC Célestin Pierre Risasi Tabu, du Président du Conseil d’administration de l’OCC, Placide Tshimpupa Tshiakatumba, de deux administrateurs Lomata Bonkuta et Madeleine Musaga Phasu ainsi que de certains directeurs de département et des cadres et agents de l’OCC.
Le Dg Célestin Pierre Risasi Tabu a saisi cette heureuse opportunité pour rappeler les missions assignées à l’OCC par le législateur, à savoir: le contrôle de qualité, de quantité et de conformité de prix de toutes les marchandises produites à l’importation et à l’exportation, l’analyse physico-chimique, microbiologique des produits, la prévention des sinistres et commissariat d’avaries, le contrôle technique sur les appareils de production dans le secteur de la sécurité de l’environnement du travail, la métrologie légale de l’industrie et des travaux de génie, le contrôle et la certification de la production industrielle nationale, la production des statistiques sûrs et fiables sur le commerce au profit de la Banque centrale, etc.
 
Deux jeeps, des motos,… remis aux responsables de l’agence OCC Kikwit-Bandundu
Un autre fait saillant de la journée: le Dg Célestin Pierre Risasi Tabu a, pour le bon fonctionnement de l’agence, octroyé certains outils de travail au Directeur provincial Prosper Otokatoka Cheik qui, à son tour, les a remis au chef de l’agence et au chef d’agence adjoint, Pierre-Dieudonné Ilunga Mulumba et Eloge Mbary Nzama. Il s’agit notamment de deux jeeps et des motos, des mobiliers, matériels informatiques, un groupe électrogène. Ensuite, il s’en est suivi la présentation du nouveau staff dirigeant de l’agence ainsi que la lecture du procès-verbal par le chef de Division du personnel, Mwanza Mopulu.
A ses dires, la nouvelle agence OCC Kikwit-Bandundu est structurée sur le modèle existant dans l’organigramme de l’OCC, dont elle fait partie intégrante, à savoir: une direction avec pour chef d’agence Pierre-Dieudonné Ilunga Mulamba secondé par son adjoint Eloge Mbary Nzama, un service administratif et financier dirigé par Héritier Tukokabio Bibefu, un service exploitation piloté par Hilaire Tampwo Makayambo. Chaque service étant composé des bureaux y afférents.
 
Un partenariat mutuellement avantageux
Pour sa part, le gouverneur de la province du Kwilu, le Professeur Balabala, a, dans son mot de circonstance, assuré la nouvelle agence de son accompagnement. «La date du 5 juillet 2018 marque l’aboutissement d’un long et laborieux processus initié avant le démembrement de l’ancienne province du Bandundu», a fait savoir le gouv’ Balabala. Et de renchérir: «les générations futures retiendront que c’est ce jour que fut scellé officiellement le partenariat entre la province du Kwilu et l’Office congolais de contrôle. Un partenariat mutuellement avantageux». Le gouverneur du Kwilu a indiqué que, grâce à la détermination des deux parties, l’agence de Kikwit-Bandundu de l’OCC dispose désormais des outils juridiques et administratifs nécessaires pour son fonctionnement. Il s’agit notamment, a-t-il énuméré, de l’accord de partenariat, de l’arrêté instituant le contrôle de qualité sur toute l’étendue de la province et des tarifs à appliquer. Le Prof Michel Balabala a l’intime conviction que les responsables de l’agence feront un usage judicieux de ces précieux outils. Il est également convaincu qu’après Kikwit, l’OCC se retrouvera bientôt au chef-lieu de la province pour l’installation officielle de la section de Bandundu. Il espère enfin que l’implantation de cette structure dans les deux villes contribuera à l’atténuation du taux de chômage des jeunes dans la province. Au départ, un simple poste de contrôle dépendait d’Ilebo dans l’ex-Kasaï-Occidental pendant plusieurs années. Ce poste deviendra ensuite une section dépendant de la Direction provinciale de Kinshasa -DIRKIN. Aujourd’hui, cette section est devenue une agence couvrant les postes et sections suivants: Kikwit, Bandundu ville, Bulungu, Kwamouth, Dibaya-lubwe, Inongo, Kahemba, Shamukwale, Tembo et Nyoki.
Christian BUTSILA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer