Actualités

Lisala départage Bahati et Mboso (Document)

Le duel ouvert entre Modeste Bahati Lukwebo et Christophe Mboso Nkodia, présidents du Sénat et de l’Assemblée nationale, concernant le remplacement du juge constitutionnel feu Polycarpe Mongulu T’Apangane, a empêché la tenue du Congrès annoncé pour ce lundi 23 mai 2022. Au-delà du Congrès, c’est l’institution parlementaire elle-même qui se trouve bloquée, son image écornée et l’Union sacrée fragilisée, après que le speaker du Sénat ait clairement conditionné son contreseing de convocation de cette réunion par l’acceptation du candidat de son parti, le sénateur Louis Mbonga Magalu.

Le caucus des députés de la Province de la Mongala ainsi que le regroupement des parlementaires du Grand Équateur refusent cette exigence du président du Sénat, alléguant le fait qu’un autre juge siégeant actuellement à la Cour constitutionnelle, Maître Corneille Wasenda N’songo, serait déjà de l’obédience politique de Modeste Bahati.

Face à cette controverse entre les présidents des deux Chambres parlementaires, qui vient ainsi opposer par procuration deux ressortissants de leur Province, le sénateur Mbonga désigné par Modeste Bahati et le député Mondole par Christophe Mboso, les Sages de la Notabilité de la Province de la Mongala se sont concertés d’urgence à Lisala ce dimanche 22 mai 2022. Ils ont alors diffusé un communiqué -document-, dans lequel ils recommandent comme solution que les options au remplacement du juge Mongulu soient levées plutôt parmi des candidatures des non-élus de leur Province. Ils entendent ainsi éviter des conséquences “imprévisibles” sur leur Province d’une dispute politicienne entre les sommités du Parlement national.

Depuis le démembrement du Grand Équateur en 2015, la Mongala avait établi un mécanisme de consensus, grâce aux Sages de sa Notabilité, fondé sur l’alternance de ce trois territoires, Lisala, Bumba et Bongandanga, aux fonctions et postes de haute responsabilité devant être attribués aux ressortissants de la Province. Accrochés à ce principe, les Sages de la Notabilité de la Mongala optent pour la neutralisation de ces deux candidatures à problème.

La Rédaction

Articles similaires

Fermer
Fermer