ActualitésSociété

Le Premier ministre rend hommage à toutes les RD-congolaises menant un combat pour un monde égalitaire

En marge de la célébration de la Journée internationale des droits de la Femme dans le monde entier et dans le cadre du mois leur dédié, le premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, a communié avec les femmes membres de son cabinet, du Secrétariat général de la Primature et celles de tous les services rattachés à la Primature, le 10 mars dernier aux Jardins des premiers ministres.

A cette occasion, les points focaux genre du cabinet du premier ministre et du Secrétariat général de la Primature ont tour à tour, dans leurs mots de circonstance, salué l’engagement du chef du gouvernement dans la lutte pour l’égalité des hommes et femmes tout en soulignant que Jean-Michel Sama est un homme genré, car son cabinet compte un nombre important de femmes.

A son tour, Jean-Michel Sama Lukonde a fait savoir qu’il a tout d’abord célébré les femmes qui militent jour et nuit pour le noble combat, combat de la reconnaissance de leur place essentielle et incontournable dans la société RD-congolaise, tout en rendant hommage aux femmes qui ont mené le combat de la femme et de la fille en commençant par la distingué première dame Denise Nyakeru Tshisekedi.

«Je suis heureux de recevoir toutes ces dames en cette après-midi dans les Jardins des premiers ministres pour cette cérémonie d’une grande importance. La célébration de la Journée de la femme en date du 08 mars, date que les femmes du monde entier ont choisi pour illustrer leur combat. Vous les femmes qui menez chaque jour ce noble combat pour la reconnaissance de votre place essentielle et incontournable dans la société RD-congolaise. Vous qui, chaque jour, œuvrez pour le changement de la société, vous qui, en l’espace d’une génération, permettez d’infléchir les comportements de la société en arrachant, par votre dur labeur les premières réformes en faveur des femmes et des filles. Je voudrais ici, vous rendre hommage, rendre hommage à toutes les femmes qui ont mené le combat de la femme et de la fille en commençant par la distingué première Dame, Madame Denise Nyakeru Tshisekedi, qui lutte pour un monde égalitaire et pour rendre justice aux femmes RD-congolaises», a déclaré le chef du gouvernement.

A travers son speech plein d’éloges aux femmes RD-congolaises, Jean-Michel Sama Lukonde s’est montré de plus comme un homme attentif aux problèmes de la femme dans la société. Il n’a pas non plus manqué de rendre hommage aux femmes de son équipe gouvernementale. «Je célèbre également les femmes membres de mon gouvernement qui travaillent sans relâche pour exécuter la vision du Chef de l’Etat au travers du programme du gouvernement. Je vous célèbre vous particulièrement membres de mon cabinet, du Secrétariat général ainsi que d’autres services rattachés à la Primature ici présentes, qui participent au-delà de leurs rôles de mère, d’épouse, à faire fonctionner les services de la Primature. Je rends également hommage aux femmes célèbres qui ont marqué l’histoire de notre pays à une époque où la femme subissait des préjugés, l’empêchant d’accéder à l’épanouissement professionnel. Je pense notamment, dans l’espace politique à Madame Sophie Kanza, première femme ministre des Affaires sociales nommée le 31 octobre 1966, dans le monde culturel et intellectuel, je cite Madame Clémentine Nzunji, grande professeur, écrivaine et poétesse RD-congolaise née en 1944, ou encore la célèbre grande dame Abeti Masikini auteur compositrice de renom, interprète et philanthrope, femme moderne et à tant d’autres personnalités féminines. Bien sûr quand je parle de ces personnalités féminines cette après-midi, c’est à vous que je pense. N’oublions pas aussi de célébrer toutes les femmes de courage et d’audace qui travaillent chaque jour dans l’anonymat pour l’avancement de notre pays», a souligné Sama Lukonde.

Par la suite, le chef du gouvernement a remercié le Président de la République pour son implication dans ce combat qui est celui des droits des femmes et surtout pour avoir organisé pour la toute première fois le forum sur la masculinité positive dans le cadre des visites faites aux femmes et aux filles.

Selon lui, cette Journée internationale des droits des femmes est une journée de combat, d’engagement contre toutes les inégalités, contre tout le déterminisme, contre toute forme de sexisme, parce que les droits des femmes sont au service du développement de la société toute entière et parce que les droits des femmes révèlent l’état d’un pays, de sa maturité démocratique ainsi que de sa modernisation. Il a invité les hommes et les femmes à continuer à progresser vers l’égalité des chances, le respect des droits acquis et la conquête des nouvelles perspectives d’avenir pour les femmes et les filles.

Octave MUKENDI

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page