ActualitésDossier à la UnePolitique

Le Lualaba vulgarise la coalition FCC-CACH et en vante les bénéfices

Pendant qu’à Kinshasa, des acteurs politiques se battent pour le pouvoir, le Lualaba a entrepris de vulgariser la coalition FCC-CACH en vue de susciter davantage d’adhésion. Sous les auspices du gouverneur Richard Muyej Mangez Mans, l’Association « Idée-Action-Développement » a organisé samedi 25 mai un échange dédié à la justification du bien fondé de l’alliance FCC-CACH, 385 députés nationaux et 90 sénateurs.

À en croire le FCC Trésor Tshikambi et le CACH Crispin Salumu, cette coalition, une première en RD-Congo, vise à mener des actions concertées pour l’intérêt supérieur de la Nation RD-congolaise.

Évoquant les bénéfices de cette alliance, Tshikambi et Salumu ont précisé que FCC-CACH favorise la paix, minimise les risques de crise politique, permet la mise en oeuvre d’un programme de gouvernement commun en vue de travailler pour le bien-être de la population, conformément au slogan « le peuple d’abord ».

Les conférenciers ont également laissé entendre que FCC-CACH garantit la paix pour tous, la stabilité et le bon fonctionnement des institutions, le dialogue permanent et le renforcement de la cohésion nationale.

Présent à cette conférence, le gouverneur Richard Muyej a fait part de la confiance mutuelle et la sincérité qui caractérisent la collaboration entre le président de la République Félix Tshisekedi et l’autorité morale du FCC, Joseph Kabila. Il s’est aussi félicité de l’adhésion de la population à cette coalition.

Le représentant de la Société civile a loué la mise en place de cette alliance, estimant que les avantages épinglés rassurent la population. Il a cependant appelé les signataires à respecter les termes de l’accord en vue de pérenniser la confiance entre les deux principaux responsables.

Des participants ont demandé à l’UDPS de se comporter désormais comme un parti au pouvoir, indiquant que « ses querelles intestines sont susceptibles d’affaiblir cette coalition d’espoir ».

Natine K.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer