ActualitésPolitique

La NOGEC assure la formation de ses candidats

La bataille électorale du 23 décembre 2018 s’annonce très rude aussi bien pour les partis et regroupements politiques que pour leurs candidats. A la Nouvelle génération pour l’émergence du Congo -NOGEC-, l’on a compris cela et les stratégies sont de plus en plus peaufiné afin de rafler le plus de sièges possibles aux législatives nationales et provinciales. Au nombre de ces stratégies, la formation des candidats. Ainsi, un atelier de capacitation a été organisé mardi 25 septembre 2018 à l’attention des 300 candidats inscrits sur les listes de la NOGEC et alliés afin de les doter des techniques de campagne électorale.
A la faveur de cet atelier, Constant Mutamba, président de la NOGEC, a rappelé la l’impérieuse nécessité de sa lutte politique qui consiste au renouvellement de la classe politique. Ce renouvellement, a-t-il signifié, passe nécessairement par les élections que sa plateforme veut remporter au niveau des législatives. La victoire étant le fruit de la préparation, Mutamba a martelé sur l’opportunité et les bienfaits de renforcer les capacités et d’acquérir des ingrédients nécessaires pour mener à bien la campagne électorale, étape très déterminante et décisive pour ses troupes afin de remporter plus de sièges dans l’Assemblée nationale et dans les Assemblées provinciales.
Constant Mutamba a fait appel à deux experts pour animer cet atelier de capacitation: Jérôme Bonso, président d’Agir pour les élections transparentes et apaisées -AETA- et Freddy Mulumba, DGA de la RTNC.
Le premier a axé son intervention sur les différentes significations des élections et les avantages et désavantages des réseaux sociaux qui, par ailleurs, permettent à un candidat d’atteindre son électorat de manière instantanée. Il faut plus que tout, a-t-il insisté, tenir une campagne de proximité avec des descentes sur le terrain.
Le second animateur a abordé les aspects liés à la nature du discours à tenir devant les électeurs. Politologue et expert en communication, Freddy Mulumba a souligné l’importance de tenir un discours proche de la population, suscitant confiance et espoir. Il est important, a-t-il fait savoir, d’expliquer aux électeurs les richesses que regorge la RD-Congo et de les inviter à sauvegarder l’indépendance et la souveraineté de ce pays.
Charlie NGALULA

Articles similaires

Fermer
Fermer