ActualitésDossier à la UnePolitique

La NIC refuse de cautionner un processus électoral vicié

Le comité exécutif de la plateforme politique Nouvelle initiative  pour le Congo -NIC- a, dans une déclaration politique publiée le 24 juillet 2018 à Kinshasa et signée par son président Florentin Mokonda Bonza, fustigé le caractère dédaigneux du discours du Chef de l’Etat sortant Joseph Kabila Kabange, censé garantir le respect de la Constitution et le bon fonctionnement des institutions de la République.
A cet effet, le comité exécutif de la NIC qui s’est réuni mardi 24 juillet pour examiner le discours du Président de la République prononcé devant les deux Chambres du Parlement sur l’état de la nation, jeudi 19 juillet, a réaffirmé de nouveau sa ferme détermination de ne pas cautionner un processus électoral vicié, porteur des germes de conflit.
Après une minutieuse analyse, cette plateforme politique a constaté entre autres que le Président Joseph Kabila a dressé, dans un discours plat, un bilan teinté d’une autosatisfaction méprisante et ses propos ont démontré son total déphasage avec les réalités vécues par population RD-congolaise durant son règne. Samedi 21 juillet lors d’une conférence de presse au Parlement, le sénateur Florentin Mokonda, président du parti politique Convention des démocrates chrétiens -CDC- et de la plateforme politique Nouvelle initiative pour le Congo -NIC-, a affirmé qu’il a été profondément déçu par le discours du Chef de l’Etat. Pour lui, le message de Joseph Kabila n’a apporté aucune réponse aux attentes du peuple RD-congolais. «Si le Président de la République a effectivement de la passion pour son pays, le bilan devrait être plus élogieux. Est-ce que c’est normal qu’on continue à importer des denrées alimentaires alors qu’on peut produire localement, qu’on ait des centaines de jeunes qui n’arrivent pas à trouver un emploi, qu’on ait des immondices partout dans la ville de Kinshasa, les routes délabrées, des groupes armés partout?», s’est interrogé le sénateur Mokonda Bonza. La NIC porte la candidature du Professeur Florentin Mokonda Bonza à la présidence de la République. Ci-dessous, la déclaration politique de la plateforme Nouvelle initiative pour le Congo.

Ya KAKESA


Articles similaires

Fermer
Fermer