ActualitésSociété

La Fondation Hirondelle sensibilise 240 jeunes de Malueka sur les élections

En collaboration avec la Commission électorale nationale indépendante -CENI-, la Fondation Hirondelle a, dans le cadre de son programme «Hirondelle débat: jeunes et élections», organisé une conférence-débat le jeudi 28 juin dans la salle Consolata à Malueka, dans la commune de Ngaliema. Portant sur le thème: «Processus électoral, pas sans moi», cette activité électorale a permis à Désiré Molekela, directeur de l’éducation civique, électorale et sensibilisation de la CENI, d’interpeller cette jeunesse de Malueka sur l’importance de leur participation aux élections. C’est dans ce sens qu’il leur a convié de s’imprégner et de s’impliquer davantage dans le processus électoral qui, selon lui,  avance à grand pas.
 
Le débat public organisé à Malueka par la Fondation Hirondelle dans le cadre de son programme «Hirondelle débat: jeunes et élections» a connu la présence de 240 jeunes, filles et garçons, habitant dudit quartier. Sur terrain, la table des intervenants était  constituée de deux présentateurs de la Fondation Hirondelle, d’un jeune leader du quartier, d’un responsable de la plate-forme Agir pour des élections transparentes et apaisées -AETA- et le directeur de l’éducation civique, électorale et sensibilisation de la CENI, Désiré Molekela. Le thème central du débat a été: «Processus électoral, pas sans moi». Cette thématique est, selon les intervenants, une véritable interpellation des jeunes en vue de les amener à s’impliquer davantage dans le processus électoral. «Nous interpellons les jeunes à la prise en compte de la valeur de leur participation au processus électoral et nous les appelons à  s’en imprégner pour une implication plus remarquable des jeunes au processus électoral en RD-Congo, surtout que celui-ci avance à grand pas avec l’ouverture le 24 juin 2018 des Bureaux de réception et traitement des candidatures à travers le pays», a convié Désiré Molekela. Au cours de ces échanges, les différentes préoccupations des jeunes ont porté sur l’absence des traces des empreintes sur les cartes d’électeur, la sensibilisation des jeunes et de la population sur la machine à voter, la faible sensibilisation de la population en 2018 par rapport à la forte campagne d’éducation civique de 2006, les conditions d’éligibilité, le seuil légal de représentativité, la caution, l’importance des élections, l’assurance pour la CENI de tenir son calendrier, l’indépendance de la CENI.
Selon les représentants de la Fondation Hirondelle, le programme «Hirondelle débat: jeunes et élections» est une tribune qui offre aux jeunes l’occasion d’échanger directement avec l’organe de gestion des élections en RD-Congo. Ce programme met ainsi un point d’honneur en offrant aux jeunes le panorama le plus vaste possible de leurs points de vue sur l’évolution du processus électoral. Pour y parvenir, ont-ils poursuivi, la Fondation Hirondelle tisse un réseau de correspondants issus pour la plupart de rédactions de ses radios partenaires et de ses télévisions éparpillées sur l’ensemble du territoire national. «Ce qui justifie les différentes productions audiovisuelles de cette fondation qui permettent ainsi aux jeunes de donner de la voix au processus électoral», ont-ils conclu.
Parousia MAKANZU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer