ActualitésEcofin

Kwango: bientôt un service public de transport routier

Le gouverneur Kanys Makofi Kabamba ne cesse de déborder d’initiatives dans le sens de booster le développement socio-économique de la province du Kwango. Après l’installation de l’éclairage public à des points stratégiques de la ville de Kenge et l’acquisition de trois groupes électrogènes pour offrir de l’électricité à toute la population du chef-lieu de la province, l’exécutif provincial entend mettre en place un service public de transport routier dénommé «Transport du Kwango» -TRANSKWA.  Cela a été statué, au cours du 2ème conseil des ministres tenu les samedi 14 et mardi 17 août à Kenge, via un arrêté provincial.
 
Selon un communiqué de presse rendu public le week-end dernier, au terme du 2ème conseil des ministres provinciaux du Kwango tenu les 14 et 17 août 2018 à Kenge, un service public de transport routier sera mis en place d’ici peu dans la province. Dénommé Transport du Kwango -TRANSKWA-, ce service public a pour missions essentielles, entre autres d’assurer le transport de surface des compatriotes du Kwango dans des conditions humainement acceptables et à un coût raisonnable; de créer de l’emploi; de générer des recettes financières à la Province; de faciliter le transport en urgence; d’organiser et faciliter le transport de matériaux de constructions.
A en croire les autorités provinciales, des fonds sont mobilisés en interne pour l’acquisition des autobus, voitures, voitures corbillards, camions cargo, camions bennes pour la matérialisation effective de cet important projet. Doté de la personnalité juridique et de l’autonomie administrative, TRANSKWA a son siège administratif à Kenge dans l’enceinte du bâtiment abritant la division des Infrastructures, travaux publics et reconstruction. La mise en œuvre de ce projet prévoit l’implantation de deux agences basées l’une à Kenge et l’autre à Kinshasa. La praticabilité des routes et les demandes de la population pourront justifier l’extension des activités avec la mise en place d’autres agences.
Cinq autres arrêtés débattus  
Au cours de ce conseil, les membres du gouvernement provincial ont délibéré sur cinq autres arrêtés : le premier porte sur la création, l’organisation et le fonctionnement du Fonds pour le développement et reconstruction du Kwango -FDCK-; le second a trait à la création, l’organisation et le fonctionnement du Comité de pilotage du secteur de l’eau, de l’hygiène et de l’assainissement -CPSEHA-; le troisième est lié à la création, l’organisation et le fonctionnement des postes de péage dans la province du Kwango; le quatrième consacre la création, l’organisation et le fonctionnement de la Cellule de gestion des projets et de passation des marchés publics de la province du Kwango -CGPPM-; le cinquième autorise la création, l’organisation et le fonctionnement du Fonds d’entretien routier -FER- et le sixième avalise la création, l’organisation et le fonctionnement d’un Fonds pour la promotion de la santé dans la province du Kwango -FPSK. En fin de séance, le ministre provincial du Budget a présenté l’économie du projet de budget rectifié de la province.
Olitho KAHUNGU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer