ActualitésPolitique

RDC : Kolongele renforce l’ancrage de l’UDPS au Kwilu

«Dans la ville de Kikwit, il a drainé une foule innombrable au meeting du 15 novembre. A travers cette mobilisation spontanée, Kwilu est désormais le bastion de l’UDPS à l’Ouest du pays», se rejoint-on à l’UDPS

Le Professeur Désiré-Cashimir Kolongele Eberande, Directeur de cabinet du Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a séjourné dans la province du Kwilu du samedi 14 au lundi 16 novembre. Si les raison officielles avancées étaient celles de sa participation à la célébration, dimanche 15 novembre, de la journée nationale de la jeunesse de l’Union pour la démocratie et le progrès social -UDPS-, d’autres raisons politiques étaient au rendez-vous.

«Face aux réclamations intempestives de Martin Fayulu, candidat malheureux à la dernière présidentielle, devenu opposant farouche à Félix Tshisekedi, il a fallu dépêcher Eberande sur le sol de Ngwashi pour les inviter à soutenir le Chef de l’Etat et se désolidariser avec tous ceux qui le combattent», a confié un notable de ce coin de la RD-Congo, précisant que, désormais, le Kwilu est acquis à la cause du Président Tshisekedi.

Depuis la publication des résultats de la dernière présidentielle donnant Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo vainqueur face à Martin Fayulu de Lamuka et Ramazani Shadary du Front commun pour le Congo -FCC-, le doute s’est installé. Si le nouveau Président a signé un deal avec son prédécesseur Joseph Kabila pour la co-gestion du pays, l’un étant Chef de l’Etat et l’autre disposant de la majorité parlementaire, le camp de Fayulu, revendiquant toujours sa victoire, n’a pas désarmé.

Martin Fayulu continue à dire qu’il a une base solide et surtout dans l’ex-province du Grand Bandundu, son fief natal. Il parle d’une crise de légitimité et a concocté son plan de sortie que lui seul. Au vu du dynamisme politique et surtout que tous ceux qui soutenaient la démarche de Fayulu dont l’Eglise catholique, ont décidé d’accompagner Félix Tshisekedi, la donne politique a changé. Les consultations présidentielles en cours initiées par le Président Tshisekedi auxquelles certains membres du Présidium de Lamuka comme Moïse Katumbi et Jean-Pierre Bemba Gombo ont pris part, ont également bouger la scène politique.

Martin Fayulu a refusé d’y participer. Du coup, l’entourage de Fatshi, notamment ceux originaires du Grand Bandundu ont entrepris de sensibiliser en faveur du Chef de l’Etat.  A la ligne de front, Kolongele Eberande, Directeur de cabinet du Chef de l’Etat. «Sa descente sur terrain a pu mettre les Kwilois d’accord pour soutenir la vision et les actions de Fatshi», a-t-on appris.

Puis: «Le séjour du Pr. Eberande à Kikwit, deuxième ville de la province du Kwilu, s’inscrit dans la logique de faire adhérer la population à la vision du Chef de Etat et de la détacher de la politique des vendeurs des illusions». Comme quoi, le Directeur de cabinet du Chef de l’Etat a été chargé d’une mission qu’il aurait accompli en demandant aux Kwilois de s’aligner derrière le Président Tshisekedi au vu de la foule nombreuse qui l’a accueilli dès son arrivée. Selon cette source ayant requis l’anonymat, Eberande a convaincu les siens car leur ayant démontré que le Chef de l’Etat est en train de travailler pour le bien de la population avec patriotisme et sans discrimination basée sur la tribu, l’ethnie ou le sexe.

A en croire cette source, Eberande a brandi devant les siens les preuves de la disponibilité de Félix Tshisekedi de travailler avec tous les RD-Congolais. Notamment, il a nommé Freddy Matungulu Mbuyamu à la Banque africaine de développement -BAD- pour le compte de la RD-Congo, il a également nommé le Pr. Isidore Ndaywel au Panel qui pourra l’accompagner durant sa présidence tournante à l’Union africaine -UA- sans oublié Eberande, occupant actuellement les fonctions du Directeur de cabinet a.i. du Chef de l’Etat.

Autant de preuve que tout RD-Congolais compétent selon son domaine peut être nommé par le Chef de l’Etat sans tenir compte de sa province. On apprend que le Chef de l’Etat pourrait lui-même se rendre dans le Grand Bandundu lorsque son agenda le permettra afin de s’imprégner de conditions de vie de la population.

Kikwit réserve un accueil chaleureux à Kolongele

Lors de son arrivée le samedi 14 novembre en début de soirée dans la ville de Kikwit, dans la province du Kwilu, pour participer à la célébration de la journée nationale de la jeunesse de l’Union pour la démocratie et le progrès social -UDPS-, le dimanche 15 novembre, le numéro un de l’administration présidentielle a été accueilli chaleureusement et dignement par les siens au motif qu’il fait la fierté du pays et de sa province au regard de ses fonctions.

A cette fin, la ville de Kikwit s’est sentie doublement honorée, d’une part par le choix porté sur elle pour abriter la journée nationale de l’UDPS et, d’autre part, le retour aux sources de Dr Eberande Kolongele, l’une des éminences têtes grises formées dans cette ville. Partant de l’aéroport en passant par le long des artères de la ville, des milliers de Kikwitois se sont mobilisés pour lui souhaiter la bienvenue. Des messages de soutien au Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo et à son Directeur de cabinet a.i étaient très visibles à l’aéroport et le long de l’artère qui mène vers le centre-ville.

Ici, un long carnaval d’accueil a traversé les communes de Kazamba, Nzinda et Lukolela sous les ovations de la population jusqu’à la ville basse, le centre d’affaires de la deuxième ville du Kwilu. «C’est pour honorer la bravoure de la jeunesse de l’UDPS durant la longue lutte pacifique qui a abouti à la première alternance  politique en decembre 2018 que la jeunesse militante de l’UDPS  est célébrée», a-t-on affirmé à l’UDPS.

Retour à Kin

Au terme d’une mission de travail de 24 heures à Kikwit, le Directeur de cabinet du Chef de l’Etat, le Pr Kolongele Eberande a regagné Kinshasa le lundi 16 novembre dans la matinée par l’aéroport de Ndolo avec le sentiment d’avoir accompli ce qu’il devait faire. Notons qu’à Kikwit, il a participé aux activités en marge de la «journée militante combattante» marquée par un grand  meeting aux côtés du Président national ai  de l’UDPS Jean-Marc Kabund-a-Kabund. «Dans la ville de Kikwit, Kolongele Eberande a drainé une foule innombrable au meeting du 15 novembre», a affirmé un cadre de l’UDPS, soulignant qu’à travers «cette mobilisation spontanée, Kikwit est désormais le bastion de l’UDPS à l’Ouest du pays».

Tino MABADA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer