ActualitésSociété

Kinshasa: Ngobila lance le programme d’urgence pour l’amélioration du réseau routier

Le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, a, mardi 06 février dans la commune de Kinshasa, lancé les travaux de réhabilitation de l’avenue Kasa-Vubu, dans son tronçon compris entre le Boulevard du 30 juin, dans la commune de la Gombe, et la Place Victoire située entre les communes de Kalamu et Kasa-Vubu.

Dans son discours, Gentiny Ngobila a souligné que la réhabilitation de l’avenue Kasa-Vubu reliant le marché central et les autres quartiers de la ville, est d’une grande importance en ce qu’elle favorise la fluidité de la circulation de plusieurs usagers à destination du marché central et, de ce fait, créant un impact sur le développement économique, l’amélioration de la circulation et aussi le renforcement de la sécurité routière.

À l’en croire, ces travaux consistent en la réhabilitation de la chaussée, la construction et la réparation des ouvrages d’assainissement ainsi que la signalisation horizontale et verticale. Ces travaux qui seront exécutés par l’entreprise Aaron Sefu Sarl dans le cadre du programme d’urgence de l’Hôtel de ville de Kinshasa, concernent plusieurs autres tronçons routiers dans la capitale, à l’instar de l’avenue Croix rouge dans l’axe compris entre les avenues Kasaï et Kasa-vubu, dont le lancement se fera ce jeudi 8 février prochain. Mais aussi l’avenue Nguma, dans la commune de Ngaliema, où des travaux de réhabilitation de cette chaussée ainsi que la construction des trottoirs pour piétons sont en train d’être exécutés depuis deux semaines et demi par la même entreprise Aaron Sefu Sarl.

Le gouverneur Ngobila qui y a effectué une visite d’inspection lundi dernier, s’est dit satisfait de la qualité des travaux déjà réalisés. Il a félicité l’entreprise Aaron Sefu Sarl et ses ouvriers qui travaillent jour et nuit afin de livrer l’ouvrage en temps record. Pour Gentiny Ngobila, sa présence sur ce chantier a aussi permis de renforcer l’ordre donné, celui de dégager les abords de la chaussée afin de construire des trottoirs qui devront permettre aux piétons de marcher librement.

Le même lundi 05 février dans la matinée, le premier citoyen de la ville de Kinshasa a procédé au lancement des travaux de construction d’un collecteur de 375 mètres de longueur sur la rivière Gombe à la hauteur du Camp Lufungula, dans la commune de Lingwala. Ces travaux sont aussi confiés à l’entreprise Aaron Sefu Sarl dans le cadre d’un partenariat public-privé entre cette entreprise de construction de droit RD-congolais et le gouvernement provincial de Kinshasa.

Selon Gentiny Ngobila, ces travaux rentrent dans le cadre du programme d’urgence de l’Hôtel de ville de Kinshasa qui tient à matérialiser la vision éclairée du Président de la République Félix Tshisekedi, celle d’offrir aux Kinoises et Kinois un environnement sain et salubre comme le veut «Kinshasa bopeto», ce programme phare qui renferme les vraies prémices du développement de la capitale RD-congolaise. Pour le chef de l’exécutif provincial de Kinshasa, ce collecteur qui sera construit sur la rivière Gombe est d’une grande utilité aussi bien pour les habitants du Camp Lufungula que pour toutes les populations environnantes souvent victimes des inondations après de fortes pluies.

«L’entreprise Aaron Sefu Sarl a été retenue pour mener à bien ces travaux en raison de son expertise, de son professionnalisme et de son engagement pour le développement de notre ville. Et conformément aux accords qui nous lient, cette entreprise appartenant à un digne fils de la RD-Congo, rassure pour une garantie de 13 ans, à la livraison des ouvrages. Autrement dit, l’entreprise est responsable des éventuels entretiens pendant la durée de la garantie», a-t-il expliqué.

En outre, Gentiny Ngobila a salué la collaboration entre son gouvernement provincial, l’Office de voiries et drainage -OVD-, le Bureau technique de contrôle -BTC- ainsi que l’entreprise Aaron Sefu Sarl qui est en train de réaliser avec succès ces différents chantiers. Par ailleurs, il a invité la population kinoise à soutenir et à accompagner toutes ces initiatives. Car, a-t-il renchéri, «ensemble, nous pouvons faire de Kinshasa une ville plus belle et plus attrayante où il fait beau vivre, chacun ayant une responsabilité sur l’amélioration de notre environnement vital». Et d’interpeller la population: «maintenant que les caniveaux, les avaloires, les égouts, les collecteurs et tous les autres ouvrages de notre voirie urbaine seront en état de propreté, je vous invite à plus de civisme».

Peu avant de clore son propos, il a rappelé ses nombreuses réalisations dans le secteur des infrastructures routières durant son mandat, dans le sens de redonner les blasons ternis depuis belle lurette de la ville de Kinshasa, afin d’offrir à ses administrés un réseau routier assez praticable. Ce, en dépit de multiples contraintes qui ont émaillé sa mandature à l’Hôtel de ville de Kinshasa. Il a cité le cas de la pandémie de Covid-19 qui a, pendant deux ans, impacté négativement tant sur la courbe des recettes de la ville que sur l’efficacité des services.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page