ActualitésSociété

Kinshasa : Le pont reliant Ngaba et Lemba coupé depuis bien des jours

Traverser la rivière Kalamu séparant les communes de Lemba et Ngaba devient un calvaire pour les populations des deux entités. Depuis l’écroulement du pont jeté sur ce cours d’eau, au niveau de l’avenue Kianza, lors des dernières pluies diluviennes, les habitants de ces municipalités éprouvent de sérieuses difficultés pour se rendre dans l’un ou l’autre côté de la rivière. Pour palier à cette situation, les jeunes ont placé une passerelle de fortune. Pour traverser cet ouvrage en planche, ils font payer CDF 200. Voilà qui dérange les passants qui lancent un appel aux autorités compétentes pour des solutions appropriées. «Nous ne comprenons pas pourquoi la réhabilitation de ce pont traine. Nous ne travaillons plus depuis que les autorités ont déclaré l’Etat d’urgence sanitaire dans la ville à cause du Coronavirus. Alors, où allons-nous trouver l’argent qu’il faudra payer chaque jour quand on veut se rendre à Lemba?», s’inquiètent  les jeunes de la commune de Ngaba trouvés sur l’avenue Kianza. L’écroulement de ce pont bloque pratiquement la circulation sur cette artère qui relie les communes de Lemba et Ngaba. Véhicules et motos ne savent plus passer. La communication entre les deux rives est coupée. Le seul moyen de recours reste le pont de fortune qui facilite la traversée aux personnes moyennant CDF 200. «Ce qui nous étonne, c’est le fait que les policiers se mêlent de la perception de ces frais  exigés pour la traversée sur les planches placées en cet endroit en guise d’un pont. Le policier qui devrait faciliter la population de traverser calmement, s’adonne mordicus à la taxation de la traversée sur ce pont de fortune», n’ont cessé de s’étonner des femmes trouvées sur la rive droite de cette rivière dont le pont est coupé.

Dieu PANZU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer