Kinshasa va abriter le 1er Congrès africain de kicker

0

Des délégués venus des 21 pays prennent part, du 13 au 16 février 2020 à Kinshasa, au tout 1er Congrès africain de Football de table. Les congressistes se prononceront sur divers points annoncés à l’ordre du jour, notamment la création de la Confédération africaine de football de table, le choix de son siège et le calendrier du lobbying à l’attention des responsables politiques et sportifs du continent. Alors que la discipline, connue également sous les appellations de baby-foot ou kicker, marque son territoire sur le plan international avec 69 fédérations membres dont 28 en Europe, 16 en Asie et Océanie, et 3 en Amérique du Nord, des éditions de la Coupe du monde de la spécialité,  les gouvernements de plusieurs États africains rechignent encore à accepter la petite balle en résine dans leur giron. Ce qui n’est pas sans conséquences pour le développement du secteur et la professionnalisation des licenciés. À l’issue de ces assises placées sous le haut patronage du Président de la République et organisées avec l’appui du gouvernement Ilunga  la République Démocratique du Congo, qui a pris un bel élan grâce à l’organisation mise en place par la Fédération congolaise de football de table -FECOFOTA- et comme en témoignent les résultats obtenus face à d’autres pays africains, pourrait tirer le bénéfice d’abriter, pour la première fois de son histoire, le siège d’une Confédération sportive africaine.

La pratique du Kicker n’est pas récente en RD-Congo. Elle date des décennies et est pratiquée dans les milieux urbains, semi urbains, scolaires et universitaires par des jeunes et de moins jeunes. Cette discipline est, à ce jour, considérée comme un sport à part entière par ses pratiquants le plus assidus. Elle a connu un développement vertigineux sur l’échiquier international et est actuellement au cœur des négociations entre la Fédération internationale de football de table -ITSF- dont le siège est situé à Nantes en France et le Comité international olympique -CIO- pour être reconnue comme sport olympique. Sur l’échiquier mondial, l’on compte plus au moins 69 fédérations membres dont 6 en Amérique du Sud, 3 en Amérique du Nord, 28 en Europe, 16 en Asie et Océanie et 16 en Afrique dont la RD-Congo, affiliées à ITSF. Autrefois pratiquée de manière vulgaire, sans règle de jeu, cette discipline est aujourd’hui reconnue en RD-Congo comme discipline sportive à part entière organisée et encadrée par la Fédération congolaise de football de table -FECOFOTA. Cette structure sportive est reconnue officiellement conformément aux Arrêtés ministériels n°32/CAB/MIN-SL/2017 du 26 octobre 2017, n°33/CAB/MIN-SL/2017 du 18 décembre 2017, n°34/CAB/MIN-SL/2017 du 23 décembre et n° 058/CAB/ME/MIN/J&GS/2018 du 24 avril 2018, respectivement portant octroi de l’avis favorable, agrément, délégation de pouvoirs et accordant la personnalité juridique à l’Association sans but lucratif -ASBL- dénommée Fédération congolaise de football de table -FECOFOTA. Cette fédération a pour mission de promouvoir et d’organiser la pratique du football de table en rassemblant toutes les associations créées dans ce but en RD-Congo et participe également à l’éducation par l’enseignement des valeurs de sa discipline. Ainsi, dès la création de la FECOFOTA, pour faire œuvre utile, son comité s’est employé à encadrer des talents de tous âges sans discrimination de sexe et de religion à la pratique professionnelle de cette discipline sportive. Avec l’aide d’un expert de la Fédération internationale de football de table mis à contribution, la FECOFOTA a organisé une formation des formateurs et arbitres du 23 avril au 05 mai 2018 à l’Hôtel Venus de Kinshasa, réunissant les participants de six provinces de la RD-Congo qui ont appris les règles de niveau international de cette discipline et, à la même occasion, un tournoi national dénommé «Tournoi de l’Espoir» avait été organisé. A ce jour, la FECOFOTA encadre 400 jeunes -athlètes, arbitres et sélectionneurs- formés et licenciés de niveau international dont la plus part démunis, qui ont trouvé espoir en son sein. Aussi, grâce à l’appui du gouvernement central, les Léopards football de table ont fait des prouesses considérables en battant plusieurs pays africains, notamment le Burundi, le Bénin, le Cameroun, etc. Fort de cette formation de haut niveau, l’honorable Bienvenu Ilanga Lembow, président de la FECOFOTA a mené une forte diplomatie sportive sur l’échiquier tant continental qu’international pour l’éclosion de cette discipline en Afrique, laquelle a permis à la RD-Congo d’obtenir la Fédération internationale de football de table -ISTF-, l’organisation à Kinshasa, du 13 au 16 janvier 2020 au Pullman hôtel, du Premier Congrès africain de football de table. Ces assises connaitront la participation d’une forte délégation de 21 pays africains composée des présidents des fédérations de table, des autorités sportives ainsi que des experts de l’ITSF. Elles auront pour objectifs majeurs: la création de la Confédération africaine de football de table, l’élection du bureau et de son président, afin de pouvoir représenter le football de table auprès de l’Union des Confédérations  africaines  des  sports ainsi que l’annonce de la date et du lieu du premier Championnat d’Afrique des nations de football de table.

RGB