ActualitésDossier à la UnePolitique

Katumbi: «la peur guide leurs choix»

L’opposant RD-congolais Moïse Katumbi Chapwe  est toujours bloqué en Zambie où il est arrivé depuis vendredi 03 août. La frontière lui a été fermée pour retourner en RD-Congo faute d’avoir les autorisations d’atterrissage de son jet privé dans l’un des aéroports RD-congolais.
Les autorités judiciaires RD-congolaises, qui ont publié un communiqué selon lequel Katumbi sera arrêté dès son retour au pays et présenté au juge, refusent que le même Katumbi ne foule ses pieds sur le sol RD-congolais ni par voie terrestre, ni par celle aérienne. «C’est paradoxal», estiment plusieurs observateurs.
Le concerné s’est personnellement exprimé via son compte Twitter. «Mes chers compatriotes, ils usent de leur pouvoir finissant pour tenter de bloquer mon retour parmi vous et choisir leurs candidats. Nous ne nous laissons pas faire. La peur guide leurs choix, l’amour de la RDC guide les miens», a-t-il twetté depuis la Zambie.
Entretemps, dans un communiqué de presse publié samedi 04 août, le collectif d’avocats de Katumbi a dénoncé l’ingérence du ministre d’Etat à la Justice dans l’exécution des condamnations et l’a accusé aussi d’ingérence dans l’exercice de la justice.
Selon ces avocats, le ministre de la Justice a instruit, le 3 août, le Procureur général de la République à l’exécution «sans faille du mandat de prise de corps à l’endroit de M. Moïse Katumbi Chapwe, immédiatement après que ce dernier aura franchi une des frontières du territoire congolais».
Katumbi est bloqué pendant que le délai de dépôt des candidatures à la présidentielle et aux législatives nationales prend fin le mercredi 08 août et la CENI insiste sur le fait qu’il n’aura pas de prolongation.
Son regroupement politique, Ensemble pour le changement, est tout de même déterminé de déposer sa candidature à la présidentielle de décembre 2018 à la Centrale électorale au plus tard le 8 août. Cette option a été levée au cours d’une réunion de crise tenue en la résidence de Kyungu wa Kumwanza.
Octave MUKENDI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer