ActualitésDossier à la UneNation

Kasaï central: l’Assemblée provinciale investit le gouvernement Kabuya

Les élus provinciaux du Kasaï central ont unanimement adopté le samedi 25 mai 2019 à Kananga, le programme d’action quinquennal du nouvel exécutif provincial. Ce qui marque l’investiture du gouvernement provincial nommé à la veille par le gouverneur Martin Kabuya Mulamba Kabitanga. Le programme de développement intégral de la province du Kasaï central est axé sur cinq piliers. Il s’agit du renforcement de la gouvernance et la consolidation de la paix; le développement des secteurs productifs; la modernisation des infrastructures de base; le développement social et la valorisation des ressources humaines ainsi que la protection de l’environnement et la gestion du cadre de vie. Le gouverneur Martin Kabuya Mulamba Kabitanga a défendu ce programme au cours d’une plénière au Capitole, siège de l’Assemblée provinciale en présence de ses huit ministres et du Secrétaire du gouvernement provincial et de son adjoint. Selon le patron de l’exécutif provincial, le peuple du Kasaï central cerné par tant de malheurs a besoin d’écrire une nouvelle page de son histoire; «une page de paix, de concorde et surtout  développement». Se présentant comme un gouverneur de tous, Martin Kabuya a promis de mettre en place une gouvernance inclusive.

«La compétition électorale étant finie, nous sommes désormais le gouverneur de tous les Centre-kasaïens, de ceux qui nous ont élus et de ceux qui ne nous ont pas soutenus. Nous devons tourner la page et diriger ensemble notre province quelles que soient nos tendances politiques», a-t-il déclaré, se disant investi d’une mission, celle de conduire le Kasaï central vers le nouveau chemin de l’espérance en réalisant son rêve de la reconstruction de la province en prenant en compte les problèmes particuliers touchant les 5 territoires, à savoir: Demba, Dibaya, Dimbelenge, Kazumba et Luiza. «Le temps n’est plus aux discours, c’est plutôt le temps de forger, de travailler et d’aller vite à l’essentiel attendu par notre peuple, à savoir: la pose des fondations pour bâtir une nouvelle province du Kasaï Central, et trouver ensemble des solutions aux maux qui assaillent de toute part le quotidien de la vie des jeunes, des mamans et des pères de famille… Le peuple attend voir ses larmes essuyées par une vision claire de sa destinée», a-t-il dit, prônant un leadership collectif en vue d’améliorer les conditions de vie de Centre-kasaïens durant son mandat, assurer la sécurité pour attirer les investisseurs. Pour y arriver, le gouverneur appelle et croit en la capacité de la population de s’approprier sa vision. Il compte sur la détermination de députés provinciaux, qui ont reçu chacun son programme d’action, entant qu’autorité budgétaire pour lui doter des crédits et ressources nécessaires à la mise en œuvre de sa vision de développement du Kasaï central. Convaincus par le programme défendu au cours de la même plénière, l’Assemblée provinciale a investi les membres du premier gouvernement de Martin Kabuya, jugé représentatif au niveau des territoires, avec 8 ministres dont une femme nommés sur un arrêté provincial rendu public vendredi 23 mai. Dans la foulée, l’Union démocratique africaine Originelle -UDA Originelle-, parti chapeauté par le député national Claudel André Lubaya, salue la nomination de l’un de ses secrétaires nationaux, en la personne de Godefroid Mubiayi Nzemba au poste de ministre provincial de la Justice, droits et libertés fondamentales, Fonction publique, Travail, emploi et prévoyance sociale.

Octave MUKENDI

Articles similaires

Fermer
Fermer